23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 22:33


Jeudi 23 Septembre 2010

 

 

Dans cet article je me propose de vous présenter la construction d'un garage pour deux véhicules.

 

Voici les premières photos du début de la construction.

 

DSC00433c

 

Comme d'habitude je voulais creuser les fondations moi même, à la pelle et pioche, rien que pour entretenir ma forme physique !!!.....mais le terrain étant en pente, j'ai abandonné cette idée, il y avait trop de terre à enlever. En un peu moins de deux heures un engin a effectué ces travaux. Pour cette construction j'ai déposé une demande de permis de construire qui m'a été accordée.Les travaux ont débutés l'année dernière en septembre.

 

DSC00444c

 

 

DSC00445c

 

Voici une photo des fondations coulées, malheureusement je n'ai pas fait de clichés du ferraillage de ces fondations. Les fouilles font 60cm de profondeur sur une largeur de 50 cm. Avant de couler le béton 4 chaînages 10x10 en fer de 8mm ont été placés dans chaque fouille et dans les angles attachés entre eux avec des tors de 10 mm.
Le béton a été livré par une toupille, un volume de 9,3 m3 était nécessaire, très liquide il se dirigeait de lui même dans les fouilles.
Comme repère j'avais planté des fers à à tous les angles pour m'indiquer le niveau du béton à ne pas dépasser, ceci afin de respecter l'horizontalité.
 Ouf, tout s'est bien passé,mes calculs de volume de béton étaient justes, la toupille est repartie avec juste 150 litres de béton de trop.
Avant que le béton ne durcisse des fers en attente on été placés. La construction à ce stade s'est arrêtée durant tout l'hiver pour reprendre au printemps de cette année.

En cliquant sur les photos vous pouvez les agrandir.
@ suivre.

 

  Vendredi 24 Septembre 2010

 

Maintenant que les fondations sont faites on peux s'attaquer à la dalle. Mais avant tout, quel outillage faut il pour mener à bien un tel chantier. Pas de panique, une truelle, une bétonnière de 160 litres ,une pelle, 4 seaux de maçon, deux niveaux à bulle, un grand et un petit, un outil pour couper les fers, une règle à maçon de 4 m, un fil à plomb, une disqueuse à béton avec un disque diamant et enfin une brouette. La brouette est utile, mais attention, les jantes n'ont pas besoin d'être en alliage léger...je vous conseille un pneu plein et surtout les poignées doivent tenir !!! Je m'explique, combien de fois je pensais tirer la brouette alors que je n'avais que les poignées en main !!!...je déconne, un conseil, collez les poignées, si vous ne le faites pas vous allez penser à moi, ce qui n'est pas le but du jeu.
Quelles sont les dimensions de mon garage ?
Comme je suis un peu fainéant j'ai horreur de me faire du travail pour rien. Le garage fait en extérieur 7.20m x 7.20 m, de cette façon je n'ai presque pas de découpes de parpaings à faire.  
Vous allez me dire, mais avec ces dimensions on peut y garer un bus, c'est vrai, mais il ne faut pas oublier qu'il faut aussi de la place pour ranger la bétonnière, la tondeuse, les vélos, les pneus d'hiver, etc...tout ça cela prend de la place et plus on en dispose plus on charge !
Voici une photo de la préparation du coffrage de la 1/2 dalle.

 

DSC00512c

 

DSC00513c

 

La dalle fait 3.60m sur 7.20m, avec une règle de maçon de 4m on ne rencontre aucune difficulté à tirer le béton, voilà pourquoi la 1/2 dalle.
@ Suivre.

 

Dimanche 26 Septembre 2010

 

Voici quelques détails sur la réalisation du coffrage de la 1/2 dalle.
 
Comme on peut le remarquer, les planches de coffrage sont tout simplement en bois aggloméré marine de 22mm d'une hauteur de 12 cm. Pour les faire tenir à la verticale ces planches prennent appui sur des fers. Grâce à un gabarit j'ai percé des trous dans la fondation et par la suite enfoncé ces fers avec un marteau. Ces fers sont parfaitement alignés puisque le gabarit se positionnait sur une cordelette fixée aux 4 coins des fondations, aux dimensions extérieures du garage .
Les planches sont fixées à ces fers par des petites pattes qui elles sont vissées. Pour éviter des problèmes de décoffrage les planches en aggloméré sont enduites modérément, coté béton, d'huile moteur, attention pas de vidange car ça tache.

 

En fait cette 1/2 dalle n'est pas exactement la moitié du garage, elle fait 7.20 x 3.80m...(3.60+ 0.20 épaisseur d'un parpaing ), l'autre 1/2 dalle ne fait donc que 7.20 x 3.40m. Oui, le mur de séparation des deux emplacements doit reposer sur une seule dalle et non à cheval sur les deux.  

 

DSC00514c

 

Avant de couler le béton il faut préparer le ferraillage. Avant tout, un film plastique est posé sur le sol, il permet de retenir la remontée de l'humidité. Par la suite j'ai posé un lit de cailloux concassés sur lequel prend place le ferraillage. Ce dernier, pour éviter qu'il repose sur les cailloux, est surélevé de 5 cm grâce à des découpes de tuyaux PVC. A présent tout est prêt pour accueillir le béton qui va former la dalle. Un volume de 3.3 m3 de béton est nécessaire, une toupille se charge de cette tâche. Attention, pour cette opération il faut être au moins deux personnes, pour tirer le béton mais surtout pour l'égaliser avec la règle de maçon au niveau des planches de coffrage afin d'obtenir une planéité parfaite.

 

DSC00515c

 

DSC00516c

 

Voici la dalle coulée, pour obtenir une bonne surface il faut attendre que le béton durcisse et qu'il accepte que l'on puisse marcher dessus. A ce moment, il faut talocher et saupoudrer en même temps du ciment . Pour éviter de laisser des traces de genoux dans le béton je vous conseille de prendre 2 grandes plaques de polystyrène extrudé et de vous agenouiller dessus. Cette opération  de talochage et lissage est assez physique.
Voici donc la 1/2 dalle achevée, on attendra quelques jours avant de récupérer le coffrage pour réaliser la seconde 1/2 dalle,
il faudra alors prendre appui sur la première dalle pour tirer le béton.
 
@Suivre

 

  Lundi 27 Septembre 2010

 

   La première 1/2 dalle étant achevée on peut réaliser la seconde. Pour cela, et pour des raisons d'économies, on utilisera le coffrage de la première, la façon de faire est identique.

 

DSC00518c

 

DSC00519c

 

A l'angle le plus proche, noyée dans la dalle, se trouve une gaine électrique pour le passage de câbles afin d'alimenter les moteurs des deux portes de garage ainsi que la lumière et quelques prises de courant.

 

DSC00517c

 

DSC00520c

 

Voici les deux dalles achevées, ça fait propre, la surface est relativement grande, 52 m2. A tous les angles il y a des fers en attente ainsi qu'au niveau des deux portes de garage. Maintenant il faut avoir un peu de patience jusqu'à ce que le béton durcisse, par la suite on va pouvoir poser le premier rang de parpaings.
 Tout ce travail peut être fait seul, sauf pour tirer le béton à la règle de maçon ou il faut être à deux. Personnellement j'ai laissé reposer cette dalle quelques semaines et pour éviter des accidents j'ai placé des bouteilles  sur les fers qui dépassent....j'ai du me forcer à boire ces quelques cannettes !!!! c'était la chose la plus pénible de tout ce travail !!!
 
@suivre.

 

Mardi 28 Septembre 2010.

 

Jusqu'à présent je n'ai pas encore fait tourner ma bétonnière, mais ça ne va pas tarder.
Voici mon outillage, avec le contenu de cette auge plastique vous pouvez construire des pyramides.

 

Garage 0201c

 

 

Sur le niveau j'ai scotché deux petites cales, c'est bien pratique, cela évite de toucher les joints en mortier.
Bon, on va pouvoir commencer le premier rang de parpaings, c'est le rang le plus important car il va être la référence de tous les autres.
Pour commencer il faut placer un parpaing à chaque angle de la dalle sur lequel on fixe une cordelette qui elle va nous permettre de réaliser des murs droits. Il suffit de tendre cette cordelette (cordeau) entre les deux parpaings pour obtenir une ligne droite.
Entre le parpaing et le cordeau on place un clou afin de l'éloigner de 3mm, ceci doit se faire sur les deux parpaings aux extrémités du mur que l'on souhaite construire. Donc, pour être rigoureusement linéaire, on se base sur ce cordeau en plaçant les parpaings à 3mm du cordeau.

 

Garage 0098c

 

Lentement les murs prennent forme, les parpaings sont collés avec du mortier préparé dans la bétonnière. Il ne faut pas en faire un volume trop important car positionner correctement les parpaings ça prend du temps.
 Personnellement je verse dans ma bétonnière 3 seaux de maçon de sable et 1 seau de ciment,la quantité d'eau je l'ajuste de façon à obtenir un mortier qui ne soit pas trop liquide, ni trop pâteux, ce volume me suffit pour 8 à 10 parpaings.

 

Garage 0101c

 

Dans les angles on peut remarquer qu'il y a des parpaings avec un trou, ce sont des parpaings d'angle, ils servent, quand le mur est à hauteur voulue, à y placer des fers, et à y couler du béton, ceci pour consolider la construction.

 

P7240824c

 

P7240822c

 

A partir d'une certaine hauteur de mur, vos bras deviennent trop petits, des tréteaux vont servir pour compenser cette défaillance physique !!! mais c'est pas gagné, c'est à partir de cet instant que vos jambes vont souffrir...En effet, vous allez monter et descendre de l'escabeau un certain nombre de fois....je vous garantis que le film le soir à la télé vous allez le zapper sans vous en rendre compte !!..honorer maman ?..... même pas dans vos rêves.....
Si vous êtes observateur vous remarquez à la couleur du feuillage des arbres le temps qui s'est écoulé pour arriver à ce stade de la construction....même pas d'ampoules au mains, même pas mal, par contre j'arrive maintenant à me gratter les genoux sans me baisser tellement mes bras se sont allongés du fait du poids de tous ces parpaings.  
 
@Suivre

 

Mercredi 29 Septembre 2010

 

 Lentement les rangs de parpaings se superposent, à ce jour on arrive au niveau des linteaux.

 

Garage 0184c

 

Garage 0185c

 

Ma priorité est de réaliser le linteau du passage des deux emplacements de garage. Par la suite il me sera possible de continuer ce mur avec quelques rangs de parpaings en plus. La photo montre le chaînage en attente d'un coffrage.

 

Garage 0187c

 

Voici le coffrage en cours de fabrication, il est réalisé avec des panneaux d'aggloméré marine de 22mm. En prenant comme référence un parpaing je confectionne un caisson. Les différents panneaux sont vissés entre eux de telle sorte que la dépose soit sans problème.

 

Garage 0188c

 

Voilà, le coffrage est terminé,attention, il ne faut pas oublier d'enduire modérément les faces intérieures du caisson d'huile moteur, au décoffrage la finition sera parfaite.

 

Garage 0189c

 

Le coffrage est en place, des serre-joints fixent contre le mur les panneaux verticaux, deux étais supportent la charge.

 

Garage 0191c

 

A l'intérieur du coffrage on voit que le chaînage vertical de 10x10 supporte le chaînage du linteau 10x15. Le chaînage vertical qui descend jusqu'au niveau de la dalle est déjà rempli de béton et ceci des deux cotés. On vérifie que tout est bien de niveau avant de couler le béton.

 

Garage 0200c

 

Vite dit, vite fait, le béton est coulé, afin d'obtenir une finition parfaite il faut de temps en temps tapoter le coffrage pour que le béton épouse parfaitement les panneaux de bois.
Le dosage du béton pour ce linteau est comme suit:  2 seaux de mélange ( gravier + sable ) + 1 seau de béton
Dimensions du coffrage pour une ouverture de 1.35m :  210 x 25 x 20 cm ( LxHxl )
Maintenant il faut un peu de patience avant de décoffrer. J'ai coulé ce linteau vendredi dernier, aujourd'hui mercredi je vais enlever les 2 panneaux latéraux. Attention les étais doivent rester en place plusieurs semaines.

 

Garage 0198c

 

Non je n'ai pas oublié de gaîne pour l'arrivée de courant, cette dernière se trouve au niveau de la dalle, de suite à l'entrée du garage, près de la porte.

 

Garage 0203c

 

Voici la dernière photo de cette construction, le programme que je me suis fixé pour cette année est réalisé. Le chantier va attendre le printemps prochain, je pense que l'année prochaine à la même époque le garage sera achevé. Il me reste à réaliser, le chaînage, les deux linteaux des portes de garage, la charpente, la toiture , la fenêtre, et le montage des deux portes de garage...
Ce n'est pas rien, mais quand on aime..!!!. vivement le printemps prochain..... avec une suite, bien sûr.
@+

 

 

Samedi 7 mai 2011

 

Le printemps est là, je suis de retour en Ardèche, le chantier à l'arrêt depuis le mois d'octobre reprend.

 

P5071403a

 

  Le linteau de la fenêtre est la première chose à réaliser, je me suis servi du coffrage du linteau précédent.
  La méthode de construction est identique.
  Il me reste à placer l'armature métallique avant de couler le béton.
 
   A    Suivre.

 

Lundi 16 Mai 2011

 

P5161413a

 

Dans les angles a été placé une armature métallique juste avant de couler du béton.

 

P5161411a

 

P5161412a

 

Les parpaings en U sont en cours de montage, ils vont accueillir le chaînage.
 
@ Suivre

 

Dimanche 22 Mai 2011

 

La construction du garage se poursuit lentement mais sûrement.

 

P5221430a

 

Le linteau de la fenêtre est décoffré, la partie basse reste en encore en place pour quelques semaines.

 

P5221429a-copie-1

 

Les parpaings en U sont à présent positionnés, mais avant d'y placer le chaînage je dois réaliser le coffrage des linteaux des deux portes de garage.

A  Suivre.

Mardi 24 Mai 2011

 

Le montage des panneaux aux dimensions du linteau ça ne prend pas plus de 3 heures pour les deux. A présent ils sont faits, il ne reste plus qu'à les positionner sur la construction.

 

P5231431a 

 

Le principe est le même que pour les linteaux précédents, avant de couler le béton il ne faut surtout pas oublier d' huiler l'intérieur des panneaux, le but est d'obtenir un décoffrage confortable.
Les deux panneaux verticaux sont vissés tous les 25 cm sur le panneau du dessous. Ces mêmes panneaux verticaux prennent appui sur les montants de la construction, le linteau sera parfaitement positionné.
 
Couler le béton pour le chaînage et les deux linteaux nécessite de l'aide en bras, j'attends la visite d'un ami qui se fera un plaisir de me donner ce coup de main. En effet, il faut être au moins à deux personnes pour cette opération, une à la bétonnière et l'autre qui verse le béton.
 
A  Suivre..

 

Vendredi 10 Juin 2011

 

Mon copain Philippe est arrivé, à deux la poursuite du chantier est bien plus agréable, lui à la bétonnière et moi à verser les seaux de béton dans le coffrage.

Génial, le temps est  idéal, pas trop chaud, un soleil voilé...super météo pour faire de la maçonnerie.

 

P6101441a

 

Des panneaux d'aggloméré marine forment le coffrage des linteaux, 4 étais supportent la charge. Le remplissage s'est fait sans aucun souci, malgré le ferraillage.

 

P6101435a

 

Le chaînage a été fait dans la foulée......attention aux courbatures, car des seaux de béton il y en avait  :pt1cable:  
 
Maintenant que c'est fait on laisse reposer tout ça avant de poursuivre par les génoises.

Un grand merci à Philippe pour son aide précieuse, je vous le recommande, son travail est soigné à la perfection.
 
A  Suivre....

 

Jeudi 16 Juin 2011

 

Je viens de débuter la pose des génoises.

 

P6161444a

 

Une génoise c'est quoi ? ça ressemble à ça, c'est une tuile en terre cuite, elle a pour fonction de faire déborder la toiture des murs d'une construction.


P6161445a 

 

Le premier rang est posé, comme je voulais éviter des découpes, la génoise déborde un peu à l'intérieur du garage, ce qui n'est pas gênant.

 

P6161447a

 

Les génoises dépassent de 11 cm sur l'extérieur du mur. Un deuxième rang de génoises pas encore posé débordera de 9 cm par rapport au premier rang.
Avec une épaisseur de crépi de 2 cm sur le mur extérieur le premier rand dépassera alors aussi de 9cm.

 

P6161449a

 

La pose n'est pas évidente, elle doit se faire impérativement au mortier de chaux. Il faut poser une couche de 3cm de mortier sur le mur, on place la génoise juste pour avoir une empreinte.
On retire la génoise, et on complète par une grosse couche de mortier entre les empreintes pour combler l'espace vide sous la tuile.
Maintenant on replace à nouveau la génoise, avec le niveau on la place d'aplomb à l'aide d'un maillet en caoutchouc.
 
Attention, avant de faire tout ça il faut tendre un cordeau pour aligner les génoises et surtout les poser à sec sur le mur de sorte à arriver pile poil aux deux extrémités.
 
A ... Suivre.

 

Samedi 18 Juin 2011

 

Je viens de décoffrer les panneaux latéraux des linteaux des deux portes de garage. Pas de surprise, tout est correct.

 

P6181450a

 

Les étais vont rester en place pour un bon moment, il faut attendre la prise complète du béton.

 

P6181451a

 

Le montage des génoises se poursuit, avant de poser le second rang il faut réaliser une surface plane.
Un petit coffrage me permet d'ajuster aux mieux la planéité du support.

 

P6181454a

 

Vue du garage côté fenêtre, les étais sont maintenant retirés....ça tient !!!

 

A  Suivre...


Dimanche 26 Juin 2011

 

Malgré la chaleur les travaux continuent, je viens de terminer sur le second mur la pose du premier rang de génoises.

 

P6261455a

 

P6261458a

 

P6261457a

 

Sur le premier mur la pose du second et dernier rang de génoises est faite.
Maintenant il reste à faire un coffrage pour couler du béton sur les génoises, de sorte à obtenir une surface parfaitement plane.
La charpente prendra appui sur cette partie.
 
Vous pouvez me croire, la pose des génoises ça prend du temps, surtout quand on veut le faire correctement.
 
A....Suivre.

 

Lundi 4 Juillet 2011

 

Un ciel un peu couvert, quelques gouttes, c'est un temps idéal pour bosser ...

Je me dis, " il vaut mieux qu'il pleuve un jour comme aujourd'hui qu'un jour ou il fait beau "... :pt1cable:  :pt1cable:  :lol:

 

P7041468a

 

Réaliser le coffrage n'est pas de tout repos, n'ayant qu'un certain nombre de serre-joint je dois m'y reprendre plusieurs fois. ( 3 fois sur une longueur )
La pose des génoises ça prend effectivement du temps, en plus on a l'impression que le chantier n'avance pas.

 

P7041471a

 

Un mur est fait, mais je dois encore rehausser de 7cm la partie de béton qui couvre les génoises, on y arrive lentement mais sûrement.

 

A  Suivre....

 

 

Mercredi 6 Juillet 2011

 

P7061473a

 

Voilà, les génoises sont enfin posées sur les deux murs parallèles.  
Maintenant on va pouvoir attaquer les deux pignons ainsi que le mur de séparation des deux places de garage.
2 semaines sur la pose des génoises...ça suffit... :pt1cable: ...je veux poser des parpaings  :love:  
 
A  suivre...

 

 

Mardi 12 Juillet 2011

 

Voici la photo du garage la plus récente, elle a été faite aujourd'hui même.

 

P7121476a

 

Les découpes des parpaings à une pente de 35 % se font juste avant de les poser, c'est plus facile à faire avant qu'après.
La hauteur devient un peu problématique, il me faudrait un échafaudage digne de ce nom.

 

J'ai commandé le bois pour la charpente, il le fallait bien, le fournisseur ferme boutique tout le mois d'août.
 
A  Suivre...

 

Mardi 26 Juillet 2011.

 

P7261480a

 

Voici donc le stock de bois qui va servir à réaliser la charpente, pour le moment ce bois est en attente.
Comme il est traité il est souhaitable de le protéger des intempéries, une bâche 3 x 5 m le recouvre.

 

P7261479a

 

La construction prend forme, le premier pignon est achevé, maintenant on va passer au second.
A partir d'une certaine hauteur la pose des parpaings devient sérieusement physique. En effet il faut les monter un par un aux différents niveaux et le mortier aussi.
J'ai pris l'habitude de bien réfléchir avant de monter ou descendre de l'échafaudage pour rien, je m'économise en exercices physiques.
 
A  Suivre... 

 

Dimanche 31 Juillet 2011

 

Voici donc les dernières photos du garage.

 

P7311481a

 

 Vous pouvez remarquer que le pignon arrière comme l'avant sont  achevés à 90%.

 

P7311482a

 

Une prise de vue de l'intérieur du garage, le dernier parpaing du pignon est à une  hauteur de 3.90 m.  

 

P7311485a 

 

Voici l'entrée du garage, le mur de séparation des deux emplacements n'est pas encore fini.

 

P7311488a

 

Le fil à plomb m'indique la bonne verticalité du mur de séparation, un écartement de 2 mm c'est parfait.
Il m'indique un écartement de 4 mm sur une hauteur de  3.60 m, c'est plus que correct.
 
A présent je vais terminer la construction du mur de séparation puis je vais commencer la charpente.
Les beaux jours sont de retour, le soleil va de nouveau chauffer, c'est tout ce que j'aime.
Juste pour information, la merde au sol est intentionnelle, les chutes de mortier reposent sur un lit de sable..(.le mortier ne colle pas à la dalle).


A  Suivre....

 

Mardi 9 Août 2011

 

Le chantier avance, voici les dernières photos.

 

P8091494a

 

Le mur de séparation des deux emplacements de stationnement est achevé, il fait tout de même 4m de haut.
La partie haute est achevée par un chaînage, la charpente va y prendre appui.

 

P8091498a

 

Les parpaings il fallait les monter à cette hauteur, sans oublier le mortier !!!.
Pour information, un total 886 parpaings ont été nécessaires pour la construction de ce garage, à 20 Kg la pièce on arrive à un poids total de 18 tonnes.
On m'a demandé de faire la tournée des foires pour exhiber ma musculature....vous me connaissez assez pour savoir que j'ai décliné cette offre. :lol: 

 

P8091496a

 

Ca sent de plus en plus la charpente, eh oui, on s'y approche, mais il reste à faire la finition des pignons.


P8091497a 

 

Voici le garage sous un autre angle, on y remarque parfaitement le mur de séparation des deux emplacements de stationnement.
 
A..Suivre.... :hello: 

 

 

 

Samedi 13 Août 2011.


Je viens de débuter la charpente, une préparation des bastaings est indispensable avant la pose.

 

P8131502a

 

La pente du toit étant de 35% une découpe d'un angle identique est à reproduire sur les bastaings.
J'ai réalisé un gabarit qui se trouve être très pratique, la scie circulaire y prend appui, la découpe est impeccable.

 

P8131503a

 

P8131504a

 

P8131505a

 

Le traçage au crayon me permet un positionnement au mm du bastaing ( 150 x 50 ) en 4.50m
La portée étant inférieure à 4.50m la chute de bois va me servir par la suite.
 
Voici une petite formule ( personnelle ) qui va me permettre de calculer l'écartement des bastaings.
 
n = Nombre de Bastaing.........14
X = profondeur du garage......6.80m
A = épaisseur du bastaing......0.05m
Y = écartement des bastaings...?
 
Y = X-nA / n-1     soit  6.80 - 14 x 0.05 / 14 - 1 = 0.469 m     soit = 47 cm
 
A..Suivre....

 

Dimanche 21 Août 2011

 

Mon but est de fabriquer des équerres en aluminium pour fixer les bastaings sur le haut du mur de séparation du garage ainsi que de les solidariser entre eux.

Je dispose de 3 cornières en aluminium 50 x100 x 4 de 3 m de longueur.

 

Solution du problème :

 

P8161506a

 

Au total la toiture repose sur 28 bastaings soit 14 paires, les paires aux 2 extrémités ne sont fixées que par une seule cornière.
Nous avons donc 12 paires de bastaings à 2 équerres et 2 paires à 1 équerre, soit un total de  26 équerres
 
Disposant de 3 barres de cornière de 3m je ne peux couper que 9 équerres par barre afin d'obtenir des découpes identiques les plus grandes.
Soit 9 x 3 barres = 27 équerres, soit une équerre de plus que souhaité.
 
Sachant que l'épaisseur de la scie est de 0.5cm et le nombre de coupe 9-1 = 8, la perte de métal est de 0,5 x 8 = 4 cm
 
La dimension de la découpe des 26 équerres utilisables est de:   300cm - 4 cm / 9 = 32.88 cm

 

P8161507a

 

Les découpes sont faites, il me reste à percer des trous pour les vis de fixation et les goujons d'ancrage.

 

P8211510a

 

La charpente est en cours de montage, les équerres découpées vont maintenir les deux bastaings entre eux et elles seront aussi fixées dans le béton du mur central par des goujons à ancrage.
Sur les deux murs du garage, gauche et droit, les bastaings seront fixés par des équerres Simpson 90x90x65 et également des goujons d'ancrage.
 
A  Suivre. 

 

Lundi 22 Août 2011

 

Voici à quoi va ressembler le montage des équerres découpées dans une cornière en aluminium.

 

P8211512a

 

Il reste à faire les trous pour le passage des vis, le goujon d'ancrage de 8 mm x 60 sera fixé dans le béton.

 

P8211514a

 

P8211515a

 

P8211511a

 

Sur les murs extérieurs du garage la fixation des bastaings est assurée par des équerres Simpson 90x90x65 et un goujon d'ancrage béton de 8 x 110 qui traverse le bois.
Comme il fait une chaleur caniculaire la pose de la charpente prend un peu de retard.
En travaillant à l'ombre  j'ai pu ce matin percer tous les trous des équerres en alu.... 7 x 26 = 182 trous   :pt1cable:  
 
Pour information, il est 18 h 30, la température sous abri est de 36.9º...chaud..chaud...
 
A..Suivre.

 

Samedi 27 Août 2011

 

Aujourd'hui c'est repos forcé, en effet, hier des orages ont sévi dans la région. Tout est encore mouillé et je ne souhaite pas travailler sur mon chantier en cuissardes.....que vont penser les voisins  :??:  
Voici quelques photos de l'avancement de la charpente.

 

P8271520a

 

Les bastaings déjà coupés et serrés par des serre-joints attendent d'être posés mais surtout de sécher suite à la pluie.


P8271519a 

 

P8271521a

 

Ces vues du garage montrent que j'ai bien avancé dans la pose de la charpente malgré la canicule de ces derniers jours.
Il est vrai que ce garage fait presque " petite maison " mais pourquoi faire petit quand on dispose de place.
Il y a tellement de choses à ranger que souvent on manque de place.


P8271516a 

 

Photo de l'intérieur du garage, maintenant il faut poser la seconde partie de la charpente.

En prenant les photos du garage une charmante jeune fille est passée par là.

 

P8271522a

 

Une belle charpente, n'est ce pas ?......ou plutôt, un beau balcon.!!!... on n'est pas Hors Sujet.

C'est un clin d'oeil pour les initiés.....je pouffe de rire.

 

A  Suivre...

 

Mercredi 31 Août 2011

 

P8301528a

 

Voici la préparation des derniers bastaings, les éléments verticaux sont vissés sur le bastaing car le clouage n'est pas évident.
Grâce à des avant-trous effectués à la perceuse ce montage devient beaucoup moins fastidieux.
Maintenant il faut les soulever à 4 mètre de hauteur......

 

P8311534a

 

La fixation est propre, un perçage du bois à 8,5 mm, puis un second perçage du béton à 8 mm permettent la pose du goujon à ancrage de 8 mm / 110
De cette façon les équerres Simpson tiennent parfaitement bien, 6 vis 5 / 25 maintiennent le bastaing.

 

P8311531a

 

Voici une vue de l'arrière du garage, tous les bastaings de la toiture sont enfin posés.
Il me reste encore à faire un petit coffrage sur les deux pignons car ils doivent être à niveau avec le haut des bastaings.
Prochaine étape, la pose des liteaux, étant de nature très prudent je vais attendre d'avoir les tuiles avant d'entreprendre ce montage.
La charpente est entièrement démontable car tout y est vissé, les seuls clous utilisés n'empêchent pas le démontage.
Attention, je ne pense pas devoir la démonter un jour , mais c'est un réflexe chez moi car j'ai horreur de casser.

 

P8311532a

 

A  Suivre.

 

Dimanche 4 Septembre 2011

 

Je viens de réaliser le coffrage du premier pignon 

 

P9041535a

 

J'ai réutilisé les planches du coffrage des liteaux des deux portes, rien ne se perd .

 

P9041536a

 

Du béton est versé dans l'espace poutre et panneaux de coffrage, le décoffrage se fera demain.
Ces mêmes panneaux vont servir pour le pignon arrière, donc même opération.

 

P9041537a

 

Voici les équerres qui vont servir de fixation des bastaings sur le haut du mur de séparation.
Il y à 6 trous de 5mm pour les vis et un trou de 8.5mm pour le goujon d'ancrage.
Au total il y à 26 éléments , le montage se fera dans la foulée après celui du coffrage.
 
Avant de poser les liteaux je dois commander les tuiles.
Un vrai casse tête avec les différents accessoires,( tuile sous faîtière, rive rondes D et G, tuile 3/4 de pureau, faîtière, tuile double rive, fronton de rive... :pt1cable:  
En plus il faut calculer combien il en faut de chaque  :pt1cable:  
Bon c'est fait, demain je commande.
 
A  Suivre...

 

Dimanche 11 Septembre 2011

 

Voici les photos les plus récentes de la construction

 

P9101544a

 

Le pignon avant est décoffré ainsi que celui du fond du garage.Le coulage du béton dans ces coffrages est une opération assez physique. En effet, j'ai passé deux fois 4 heures à monter et descendre de mon échelle avec un seau de 10 litres de béton. Je vous promets qu'on n'a pas eu à me dire d'aller faire une sieste après le repas, j'avais déjà la marque de l'assiette au milieu du visage !!! ..

 

P9101546a

 

Les bastaings sont maintenant fixés sur le mur de séparation des deux emplacements de stationnement.

 

P9101540a

 

P9101542a

 

Les équerres que j'ai fabriquées maintiennent parfaitement les bastaings entre eux .

Elles sont aussi fixées dans le béton du chaînage du haut du mur et ceci grâce à des goujons d'ancrage.

26 goujons d'ancrage, 156 vis (serrées à la main) ont été nécessaires, tout ça à 4m de hauteur debout sur une échelle.

Sous la plante des pieds il me reste toujours encore la marque du barreau de l'échelle !!!

 

P9101543a

 

Cette vue montre la position du garage en construction par rapport au garage actuel.

Ce dernier va être modifié pour devenir mon atelier. La porte de garage va disparaître pour laisser la place à une porte et une fenêtre. Je disposerai alors d'un atelier de 36 m2, surface suffisante pour y placer toutes mes machines.

 

A  Suivre...

 

Dimanche 18 Septembre 2011

 

Ma commande de tuiles est enfin arrivée.

 

P9131550a

 

Les plus attentifs remarqueront que j'ai retiré les étais des deux linteaux de porte et que j'ai fait un peu de ménage dans le garage.
Il faut dire que le garage fait vraiment grand, avec une profondeur de 6.80m et une hauteur de 4 m au niveau du mur de séparation on a l'impression de rentrer dans une cathédrale.
Les tuiles sont placées au plus proche du garage, je pense que vous en comprenez la raison.
 
Au total il y 5 palettes de 90 tuiles DCL Terreal soit 450 tuiles, à cela s'ajoutent les tuiles sous faitières, tuiles de rives G et D, tuiles faitières, et des tuiles 3/4 de pureau.
J'ai dû faire de savants calculs pour commander tout ce qu'il me fallait. La tuile peut se poser avec un pureau compris entre 40.5 et 42.5 cm
Le nombre de rangs de tuiles m'autorise un pureau de 40.8cm avec au premier rang des tuiles 3/4 de pureau.
Depuis la livraison des tuiles j'ai déjà débuté la pose des liteaux, des photos suivront.
 
A... Suivre

 

Vendredi 23 Septembre 2011

 

Salut à tous,

 

P9191556a

 

Comme je vous l'avais dit précédemment le pose des liteaux est déjà bien avancée.

 

P9191557a

 

Quelques tuiles sont posée afin de vérifier leur bonne assise sous un pureau de 40.7 cm.

 

P9191555a

 

P9191554a

 

Pour arriver à une pose parfaite des liteaux un marquage a été fait sur les bastaings les plus éloignés.
Un cordeau est tendu avec un espace  de l'épaisseur d'un clou, les liteaux se positionnent en conservant cet espace, de cette façon la linéarité ne peut être que parfaite.
Certains bastaings n'ont pas tout à fait la même épaisseur, 14,5 cm au lieu de 15 cm dimension standard, des cales sont placées sous le liteau pour parfaire la planéité de la charpente.
Tous les liteaux sont vissés dans les bastaings.. le vissage a été effectué à la main...même pas d'ampoule aux mains. :non:  
 
A   Suivre.

 

Mardi 27 Septembre 2011

 

P9231566a

 

Les liteaux sont tous posés, toutes les tuiles sont positionnées avec un pureau de 40.8 cm
Seul le premier rang est constitué par des tuiles à 3/4 de pureau.

 

P9231571a

 

P9231568a

 

Avant de poser les tuiles je devais encore rehausser les génoises de sorte que la tuile d'égout ait la même pente que le reste du toit.  
Pour ce faire j'ai collé des parpaings de 10 cm d'épaisseur, sans oublier d'effectuer les découpes pour le passage des bastaings de la charpente.

 

P9231569a

 

Les tuiles sous faîtières nécessitent un montage différent, le liteau doit être rehaussé de 6 cm par rapport au liteau des autres tuiles.
Il me restait des équerres je les ai utilisées pour effectuer cette rehausse.
La fixation de tous les liteaux et des équerres a nécessité un nombre impressionnant de vis...432 au total

 

P9231570a

 

Sur les pignons on peut remarquer des liteaux qui ont été fixés de manière à écarter les tuiles de rive du mur du garage.
Maintenant tout est prêt pour poser les tuiles, je n'ai donc pas besoin de vous dire ce que je vais faire très prochainement.
Oui.. il y a presque 600 tuiles à placer sur la charpente,...... des volontaires ?
 
A  Suivre...

 

Vendredi 30 Septembre 2011

 

J'ai commandé des tuiles à pureau entier et 60 tuile 3/4 de pureau pour le premier rang ( tuile d'égout )
Les tuiles à pureau entier ont une largeur utile de 25 à 26 cm, cette marge de 1 cm permet d' ajuster le rang de tuile pour que ça tombe pile poil sur les tuiles de rives.
Ayant effectué les calculs il me fallait 28 tuiles ( à une largeur utile de 25 cm ) plus une 1/2 tuile pour tomber parfaitement, vérification faite, tout est OK
 
Problème, en posant mes tuiles à 3/4 de pureau il m'est impossible de placer 28 tuiles sur la même longueur !!! il y seulement de la place pour 27 tuiles !!
Quel est le problème ?
Mesures faites il s' avère que les tuiles 3/4 de pureau ont une largeur utile minimum de 26 cm, :pt1cable:  il m'est donc impossible de les utiliser.
Je peux positionner les tuiles à pureau entier avec une largeur utile de 26 cm mais dans ce cas il m'est impossible de régler les tuiles pour arriver pile poil sur les tuiles de rive.
 
Conséquence, la pose des tuiles qui devait durer une journée s'éternise, en attendant les tuiles sont posées par tas sur la charpente.

Sous cette tuile se trouve une aspérité qui la positionne par rapport à la suivante. Comme les tuiles sont des DLC..(.Double Canal Languedoc  ) cet ergot se loge dans le canal de la tuile.
De ce fait il est impossible de réduire la largeur utile de 26 cm à 25 cm.

La solution est de couper sous la tuile cette partie qui se loge dans le canal.
J'ai fait des essais, j'arrive à présent à une largeur utile de la tuile de 25 cm. Cette modification n'a aucune conséquence sur l'étanchéité de la tuile....ouf !!

Ma solution de disquer les ergots de positionnement de la tuile 3/4 de pureau est géniale, enfin j'arrive à poser mes tuiles.
Une moitié de toiture est posée, et j'arrive pile poil sur les tuiles de rive aux deux extrémités de la construction.

 

P9301575a

 

Voici le dessous de la tuile avec son ergot de positionnement, le pureau latéral est fixe à 26 cm.

 

P9301576a

 

L'ergot a été disqué, le pureau latéral devient variable, maintenant je peux poser ces 3/4 de pureau à un pureau latéral de 25 cm, comme les autres tuiles.
Tout est bien qui finit bien......

 

Les tuiles étant stockées par tas sur la charpente je ne vous dis pas le boulot que c'est pour effectuer cette pose.
En équilibre sur les bastaings et à une hauteur maxi de 4 m je peux vous affirmer qu' il ne faut pas avoir le vertige.
Quand un rang de 29 tuiles est posé  je descends du toit pour vérifier à l'intérieur du garage le bon alignement de toutes les tuiles.
Je prends comme référence les bastaings qui sont parfaitement parallèles entre eux.
A l'aide d'une chute de liteau j'effectue les corrections d'alignement......depuis et à force de regarder en l'air je me suis chopé un torticolis.. :fou: ...eh oui on n'a plus 20 ans.

 

A  Suivre....

 

Lundi le 3 Octobre 2011

 

Oui, cette histoire de pureau fixe est vraiment bizarre, j'ai contacté le commercial Terreal, il en a averti la direction qui avoue une erreur de moulage.
Ils m'ont proposé de nouvelles tuiles pour le 20 octobre le temps de modifier le moule.
Le 20 octobre c'est trop juste pour moi, j'ai donc entrepris de disquer la tuile.
Le plus grand problème n'est pas de disquer toutes les 58 tuiles, mais surtout de devoir découvrir la toiture.
Avec cette emmerde j'ai soulevé au moins 3 fois chaque tuile ...soit 600 tuiles x 3 = 1800 fois...4.9 Kg x 1800 = 8.8 tonnes.
Cette manipulation se faisant bien évidemment debout en équilibre précaire sur les bastaings de la charpente.. :fou: 

 

P9301573a

 

La partie gauche de la toiture est presque faite ( avec les tuiles 3/4 de pureau disquées ), la partie à droite est à découvrir entièrement.  :pt1cable:  
La pose de toutes tuiles devait prendre une journée maxi....vendredi prochain ça fera 2 semaines...les boules  :fou:  
Mais bon, malgré cela j'ai de la chance avec la météo, il fait toujours beau et pas la moindre petite pluie en vue...le rêve !!!

 

A   Suivre...

 

Vendredi 7 Octobre 2011

 

Voici à quoi ressemble la 1/2 toiture redécouverte avant de repositionner les tuiles. La languette de positionnement latéral des dernières 28 tuiles 3/4 de pureau a été meulée.
Maintenant il me reste à poser toutes ces tuiles, je pense que d'ici peu le garage sera complètement couvert.....quelle galère...

PA031577a

 

PA031578a

 

Je dois encore prévoir un système de fixation des tuiles faîtière et quelques découpes de tuiles de rive...

ça sent le " hors d'eau "  :love:  
 
A  Suivre..

 

Samedi 8 Octobre 2011

 
Les problèmes viennent sans prévenir, par contre les solutions il faut les chercher.
Je viens de poser mon système de fixation des faîtières, quelques cornières en alu et deux liteaux, voilà, c'est simple et rapide à la fois.
En fin de compte, j'adore les problèmes.....surtout quand j'en trouve la solution  :lol: 

 

PA071583a

 

J'ai découpé des cornières en alu 20 x 20 que j'ai fixées par deux vis sur les bastaings.
La longueur de ces cornières est calculée de sorte à laisser un espace de 8 mm entre le liteau et la tuile faîtière.
Le liteau est fixé à chaque cornière par une vis, l'ensemble de ce support est très rigide, les tuiles faîtières seront vissées dans le liteau.
Maintenant il ne reste plus qu' à poser les tuiles faîtières......et la toiture est achevée...yes !! :sol:  
 
A  Suivre...

 

Lundi 10 Octobre 2011

 

Voici donc des photos du garage, ce sont les plus récentes. 

 

PA101590a

 

La pose de toutes les tuiles est faite, nous sommes à présent hors d'eau.

 

PA101596a

 

Une vue de l'intérieur du garage.

 

PA101587a

 

J'ai nettoyé les abords du chantier, il reste quelques tuiles que je conserve. Vous pouvez remarquer que mes calculs de quantité étaient assez précis.
Je trouve que le garage a de la gueule, qu'en pensez vous ?
Pour information, les dimensions des deux emplacements sont 6.80 x 3.30m chacun, à l'extérieur le garage fait 7.20 x 7.20 m et 4.20 m de haut.
Je tiens à préciser que je ne suis pas du tout du métier, cela signifie que tout le monde peut  arriver à construire un garage.
Il faut juste un peu de courage, beaucoup de temps et patience, une forme physique, mais surtout ne pas avoir deux mains gauches.  
Un dernier conseil, pensez toujours à cette remarque " pourquoi faire tordu quand on peut faire droit "

 

PA101595a

 

Maintenant j'envisage de monter les gouttières, pour ce faire je dois boucher avec du mortier les trous des parpaings de 10cm.
Par la suite une petite planche de rive sera vissée sur le haut des génoises, des crochets bandeau y seront fixés tous les 45 cm.
A   Suivre...

 

Samedi 15 Octobre 2011

 

J'ai acheté les planches de rive ainsi que tout le matériel pour le montage des gouttières.

 

PA141601a

 

Les trous ont été bouchés par du mortier et c'est dans ce mortier que se fait la fixation de la planche de rive.
La planche de rive de 7.20m x 8 cm  ( 5 m + 2.20m ) est vissée tous les 50 cm dans le haut des génoises.
Pour effectuer ce montage tout seul c'est un peu la galère. En effet il faut d'abord positionner la planche de rive puis marquer les endroits de perçage.
Ceci fait on perce un trou de 5 mm dans la planche et après seulement on fait un avant trou de marquage de 5 mm dans le mortier.
A partir de là on dépose la planche et on agrandit à 8 mm les trous dans le mortier afin de pouvoir y placer les chevilles.
Avant de monter définitivement la planche de rive je vais appliquer une lasure Sikkens de la teinte du futur crépi.
Pour donner de la pente à la gouttière un traçage sur la planche de rive a été fait préalablement, les crochets seront positionnés sur ce traçage.
 
A  Suivre.

 

Lundi 17 Octobre 2011

 

Les planches de rive sont peintes et les crochets bandeau sont enfin fixés.....120 vis  :pt1cable: 

 

PA171618a

 

Les crochets galvanisés à dos plat sont espacés de 50 cm et alignés sur le traçage de la pente de la gouttière.

 

PA171613a

 

Le montage est propre, tout est parfaitement aligné, il ne reste plus qu'à poser la gouttière.
Mon voisin qui est plombier va me souder les éléments de gouttière, les fonds, les coudes, les deux naissances de 80 et les spirales bague.
Ces travaux se feront encore cette  semaine.
 
A  Suivre...

 

Vendredi 21 Octobre 2011

 

 Le programme que je m'étais fixé pour cet été est atteint, maintenant le chantier va s'immobiliser jusqu'au printemps prochain.


Voici quelques photos de la pose des gouttières.

 

PA181620a

 

PA181623a

 

PA181627a

 

C'est mon voisin Gérard qui soude les différents éléments des gouttières, beau travail n'est ce pas .

 

PA201629a

 

Voici une des 2 gouttières montées, il faut dire qu'elles habillent la toiture.
J'ai eu droit aux compliments de mon voisin, plombier de profession, il paraît que les crochets sont posés de façon remarquable.
Pour preuve, il a regardé dans le boudin de la gouttière, sur une longueur de 7.20m on peut y voir le jour.  
Cela signifie que sur cette distance il n'y a même pas 2 cm d'écart de linéarité et de plus la pente est parfaite....suite à ces compliments j'ai grandi de 5 cm !!

 

PA201633b

 

C'est donc la dernière photo du garage.
Pour le printemps prochain il me reste quelques travaux, comme la pose des deux portes, de la fenêtre, et en dernier d'un drainage.
J'espère ne pas vous avoir lassés avec ce chantier;  si vous le souhaitez je vous donne rendez vous au printemps prochain.
 
Donc à suivre dans 6 mois.....


PS : Depuis hier je suis à nouveau en Alsace, la réalisation du tricoptère va pouvoir se poursuivre. :love: 

 

Dimanche 23 Octobre 2011

 

Je viens de faire le total de toutes les factures concernant la construction du garage.
 
Donc pour le moment le total est de 9116 Euros, cela correspond au gros oeuvre.
A cette somme il faudra encore ajouter le prix des deux portes de garage, de la fenêtre et du crépi de finition.
Cette somme paraît un peu élevée pour un garage, mais n'oubliez pas que sa superficie au sol est importante,

soit  7.20 x 7.20 m = 51 m2     ( 9116/51 = 178 Euros au m2 )
Les dimensions des deux emplacements de stationnement sont  2 x  6.80 m x 3.30 m.
 
C'est donc le coût réel de ce garage, pour pouvoir établir le gain effectué en le construisant soi même il faudrait demander un devis à une entreprise de construction et comparer.
A mon avis on peut tabler sur un gain de plus de 50 %.

 

 

 

Mercredi 18 Juillet 2012

 

Salut à tous  :hello:  
 
La construction du garage se poursuit, les deux portes viennent d'être montées.

 

P7182263a

 

Les portes sectionnelles sont de marque Hormann LPU 40 ( 2.60 x 2.15 m ) avec une motorisation Supramatic E.
Bien sûr j'ai dû installer l'électricité, une tranchée a été creusée pour la gaîne électrique afin de me brancher au secteur de mon ancien garage.
C'est du bon matos, les portes s'ouvrent et se ferment sans aucun bruit mécanique.
 
Les prochaines étapes seront les suivantes :
 
Monter la fenêtre,  
Evacuer le tas de terre et gravats,  
Décaisser le sol devant les deux entrées,
Poser du tissu géotextile  
Et remblayer avec des cailloux concassés.
 
Il y a encore du boulot en perspective !!!     A   Suivre.......

 

 

Mardi 31 Juillet 2012

 

Salut à tous :hello:  
 
Malgré la chaleur la construction du garage se poursuit.

 

P7312345a

 

La seule fenêtre du garage est enfin posée, il en est de même pour la tablette.
Il me reste à reboucher le dessous de la tablette.
 
@ suivre.

 

Vendredi 21 Septembre 2012

Salut :hello:

 

P9212351a   

 

Voilà, la pose de la tablette de fenêtre est achevée et la grille qui s'est fait attendre est enfin montée.

Il me reste à faire les abords du garage, je dois encore évacuer les gravats ainsi que le tas de terre.

A Suivre...

 

Vendredi 5 Octobre 2012

 

Salut à tous  :hello:   
 
Enfin le tas de terre va être évacué, 3 mois d'attente pour qu'une entreprise trouve le temps !!! 

 

PA042371a

 

Avant d'étaler du concassé 20-30 mm un film géotextile a été posé. 

 

PA052372a

 

L'accès du garage est maintenant possible. La seule chose qu'il reste encore à faire c'est un crépi. 
Cette opération je ne la fais pas moi même, une entreprise spécialisée s'en chargera. 
 
Voilà, le garage est enfin opérationnel.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by richard-68
commenter cet article

commentaires

treboz lolo 13/02/2014

Très bon "reportage" pour cette construction très détaillée ! Félicitation pour le travail, et pour les idées. Bonne continuation.
Laurent.

ianos 09/06/2014

Oh la la la la belle charpente pour les initié, on voudrait la toucher. ;)

treboz Laurent 23/06/2014

Bonsoir ;-)

J'ai déjà participé à ce blog, qui est pour moi une référence concernant ce type de projet.
Bravo encore une fois!

Je suis propriétaire d'un terrain de 800m2 dans les Yvelines et je me disais que je construirai bien la même chose dessus, mais plus pour en faire une habitation :-)

Pourriez vous me donner une idée de coût général si je le faisais faire ? Uniquement la base hors d'eau! + un étage rehaussé de 2 parpaings pour une pièce mansardée planché bois.

En effet, je me débrouillerai du reste (Placo, plomberie, électricité, peinture, salle de bain, cuisine, carrelage).

A la place des portes de garage, 2 baies vitrées de 2.40m + une porte d'entrée sur le côté et une fenêtre sur le côté également.

Merci pour votre réponse.

A bientôt.

(Vous voulez pas venir travailler un peu dans les Yvelines ;-)

Laurent.

Mathias 31/08/2014

Bonjour,

Etant moi même en train de construire un garage double, j'ai trouvé votre article très intéressant.
Il est rare de voir des explications aussi clairs et précises alors je vous dis un grand bravo.

Christian 06/10/2014

Merci beaucoup pour cette description.
Exactement mon projet
Quid du permis de construire et des plans.
Comment acquérir les plans.
Je suis nul en schéma/dessin.
Bravo

Présentation

  • : Le blog de richard 68
  • : construction d'un caisson de basse Construction d'un Autogire rc Ensemble home cinéma Suspension haut-parleur Thermomètre à affichage géant Chauffage solaire pour piscine Faire des photos en 3D Construction d'une visionneuse 3D pour écran d'ordinateur. Visionneuse 3D à 2 écrans LCD de 7 pouces Faire des photos en 3D Construction d'un garage. Construction d'un vidéo-projecteur. Construction d'un abri à bois. Construction d'un Tricoptère Construction d'une sarbacane
  • Contact

Recherche

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog