Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 15:05

Dimanche 14 Mars 2010

Voici plusieurs années que je m' intéresse à la photo en 3 dimensions, il est temps que je m' investisse un peu plus dans ce domaine. A force de bricoler j'ai acquis une petite expérience, j'aimerais partager cette passion avec ceux que la photo stéréo passionne aussi. Si vous possédez un appareil photo numérique , ainsi qu' un ordinateur, et que vous savez " loucher ", je me propose de vous faire aimer les images en relief.
Je ne vais pas rentrer dans les détails mathématiques et géométriques mais simplement vous montrer ce qui fonctionne. J 'ai fabriqué différents appareils simples à construire qui sont d'un grand secours pour la prise de vue comme pour la visualisation en 3D...alors qui m'aime me suive !!!
 
Pour voir en relief il faut impérativement regarder avec les deux yeux , fermez un oeil, le relief disparaît, vous ne voyez plus qu' en 2D.  Nos deux yeux sont écartés de 65 mm, chaque oeil voit une image , ces deux images notre cerveau se charge de les fusionner et de les transformer en une image tridimensionnelle. Il en est de même pour nos photos 3D, je m'explique, il nous faut également deux photos . Ces deux photos seront prises de la manière suivante: la première photo vous cadrez le sujet à photographier, la seconde photo est faite de la même façon avec le même appareil mais ce dernier est déplacé latéralement de 65 mm de sa première position. Pour faire simple c' est comme si l'on avait fait la première photo avec l' oeil gauche et la seconde avec le droit. L 'appareil a enregistré deux images du même sujet, ces 2 images ne  sont pas identiques puisqu' elles sont espacées de 65 mm. Pour voir en relief il suffit de regarder ensemble ce couple de deux photos, le première avec l'oeil gauche, la seconde avec le droit. Pour reconstituer le relief il est impératif que seule l'image de gauche soit vue par l' oeil gauche et que seule l' image de droite soit vue par l' oeil droit. Le problème est le suivant, il est difficile de faire ce genre d' exercice, je parle de la vision parallèle. Il existe une autre méthode c'est la vision croisée, on louche légèrement en regardant les deux images. Attention on prendra soin au préalable d'invertir les deux photos, celle de gauche va à droite et celle de droite à gauche. Avec un peu d'entraînement on y arrive très bien, en fait on voit 3 images, celle du centre est en relief. Il est facile à comprendre qu' en prenant deux photos, mais pas au même instant, que le sujet à photographier doit être parfaitement immobile, si ce n'est pas le cas le résultat est minable. Chaque problème a sa solution, pour les sujets en mouvement il suffit de faire ces deux photos avec deux appareils identiques écartés de 65 mm, une synchronisation parfaite du déclenchement est de rigeur.
Ces explications simples doivent vous faire réaliser la complexité de la photo 3D....surtout pas de panique, je me charge de vous simplifier tout ça.


Photo stereo

Afin de vous entraîner à la vision croisée voici deux images, vous pouvez agrandir ou diminuer leur taille. Si je préconise la visée croisée au détriment de la visée parallèle c'est parce qu'elle n'est pas limitée en grandeur de l' image. En vision parallèle les photos ne doivent pas dépasser une grandeur de 6.5 X 6.5 cm, soit l' écartement des yeux. Pour bien faire, éloignez vous de l 'écran à 1m, regardez les deux photos, louchez légèrement, trois images doivent apparaître, celle du centre est en relief.....je sais c'est du boulot mais quand c'est acquis ça devient un réflexe. Il est possible de faire disparaître les deux images à gauche et à droite de celle qui est en relief. Restez dans la position de visualisation en 3D, avec vos deux mains à plat la paume face à votre visage ( comme si vous vouliez vous protéger les yeux ) vous rejoignez respectivement les deux mains jusqu' à ce que les deux images, gauche et droite disparaissent. La visualisation  de la photo centrale en 3D seule est devenue maintenant beaucoup plus confortable.

@ Suivre.

Mardi 16 Mars 2010
 
   La photo avec laquelle on peut s' entraîner à la vision croisée a été faite avec un appareil numérique Olympus E-20.
 Pour commencer nous allons faire simple, si vous possédez un appareil numérique il vous est possible de faire exactement les mêmes photos. J'ai réalisé un montage simple qui est très pratique pour prendre des prise de vues rapprochées. On peut faire un tas de clichés et les visualiser de suite sur l'ordinateur.


 P3150615a 

P3150616a

Sur une cornière en U en aluminium  j'ai fixé un support pour l' appareil E-20, ce support est stable et fixe, c'est à dire non inclinable. Dans la cornière trois trous sont percés à des distances respectives de 30, 40, 50 cm de l'objectif de l' appareil. Dans ces trous se place un axe autour duquel l'ensemble cornière et appareil photo peut pivoter, l' axe  reste évidemment fixe. Une rotule est fixée sur cet axe, sa fonction est de pouvoir orienter comme on le désire l'objet à photographier. En plaçant cet axe avec sa rotule dans un des trous on peut donc choisir la distance de prise de vue. Sur la photo il manque un petit plateau qui se fixe sur la rotule par la vis de serrage, ce plateau sert de support aux objets à photographier.
 Comment allons nous procéder ?
 C' est simple, on place un objet sur le petit plateau, l' appareil quant à lui nécessite un réglage comme suit. L' autofocus on ne peut pas trop  lui faire confiance,  il est préférable de le mettre en manuel, pour gagner de la profondeur de champ l'appareil est réglé en priorité à l'ouverture  ( au plus petit diaphragme ) ,11 dans mon cas, la focale est réglée sur  50 mm. Par le viseur  on fait la mise au point, on oriente l'objet à photographier à son goût. ,
 Pour obtenir une image correcte,l 'arrière plan doit être positionné à une distance pas trop éloignée du sujet. Une plaque de laine de roche a servi comme arrière plan pour la photo publiée, elle se trouvait à 15 cm de l'oiseau. Il est possible de peaufiner un éclairage qui peut mettre en valeur le relief. La photo de l'oiseau a été prise dans mon atelier, l' éclairage n' a pas été fignolé,  les tubes fluo du plafond ont suffi.


DSC00609a

 Comment prend on les deux photos ?
Rien de plus simple, sur la planche de support du montage un trait au crayon est tracé au milieu, ce trait, axe de symétrie, passe par les centres des trois trous. Sur la cornière, sous l' appareil un repère m' indique que les trous et l' appareil sont parfaitement alignés.Pour la première photo on déplace ( légère rotation autour de l'axe ) l' appareil à gauche, le repère sur la cornière doit coïncider avec un autre repère sur la planche. Dans les conditions de prise de vue de l'oiseau, le second repère est à  4 mm du trait de l'axe de symétrie de la planche. Le montage est parfaitement stable, la photo peut être prise, cette photo est l'image que doit voir l'oeil gauche. Pour effectuer la seconde photo on déplace l'appareil cette fois ci à droite de l'axe de symétrie de la planche, à une distance identique de 4 mm, la photo peut être prise, cette dernière est l' image que doit voir l'oeil droit.
Voilà tout le monde est capable de faire ça, à l'ordinateur on peut en un clin d' oeil voir le résultat. Vous vous demandez pourquoi ces 4mm, pourquoi une convergence, comment juger du résultat à l'ordinateur ? les réponses sont à suivre

ressort standard1


Voici une seconde photo pour s' entraîner à la vision croisée, ( pour agrandir cliquez sur les images )

 
@ Suivre



Mercredi 17 Mars 2010
 
Je viens de me rendre compte que l' image, couple stéréo, pose problème pour l' agrandir, ça ne fonctionne pas toujours. Le problème vient certainement du traitement que les deux photos ont subi. Pour remédier à cela j'ai décidé de publier les photos séparément et de vous montrer la façon de faire pour créer ce couple stéréo. Vous avez pratiquement tous,sur votre ordinateur, le logiciel de traitement d'image PAINT, eh bien il va nous servir. Pour vous simplifier la vie je vous détaille les étapes à suivre, c'est pas sympa ça ?
 
Je pars sur le principe que les deux photos  sont stockées sur une clé USB, qui elle apparaît dans le poste de travail sur " Disque amovible "  ex J.
 
Voici donc la façon de faire.
 
Ouvrir PAINT - Cliquez sur Edition - Coller à partir de -  Disque amovible J - Sélectionnez la première photo ( image que voit l' oeil Gauche ) - Ouvrir.
 
Cliquez sur Image - Etirer / Incliner - Sur Etirement -Horizontal 25 % - Vertical 25 % - OK - Avec la souris déplacez immédiatement l' image à droite de l' écran.
 
Cliquez sur Edition - Coller à partir de -  Disque amovible J - Sélectionnez la deuxième photo ( image que voit l' oeil Droit ) - Ouvrir.
 
Cliquez sur Image - Etirer / Incliner - Sur Etirement -Horizontal 25 % - Vertical 25 % - OK - Avec la souris déplacez immédiatement l' image à gauche de l' écran.
 
Important, positionnez les deux images parfaitement l' une à coté de l'autre, sur une même ligne en les espaçant de 15 mm
 
A gauche sur la barre d'outils - Cliquez sur Sélection ( rectangle en pointillé ) - avec la souris sélectionnez les deux images " couple stéréo " , le cadre doit être plus grand , une marge de 15 mm est recommandée tout autour.
 
Cliquez sur Edition - Copier vers - Disque amovible J - On donne le nom du fichier,  ex Ressort - Enregistrer - Quittez PAINT - Non à enregistrement des modifications.
 
Voilà c'est fait, mais le couple stéréo n'est pas enregistré en JPEG , on va le faire de suite.
 
Poste de travail - Disque amovible J - recherchez le couple stéréo " Ressort " - Cliquez, l 'image apparaît.
 
Cliquez sur la disquette en bas - copier vers - dans Type BMP changer en JPEG - Cliquez - Enregistrer...... FIN
 
Vous pouvez effacer le couple stéréo enregistré en BMP il ne reste plus que celle qui est en JPEG, ça évite les erreurs.
 
Comme nous sommes en vision croisée la photo que voit l' oeil gauche se trouve à droite et inversement...c' est normal.


P3160618a
Oeil Gauche

P3160619a
Oeil Droit


P3160626a
Oeil Gauche

P3160627a
Oeil Droit

@ Suivre

Vendredi 19 Mars 2010
 
Nos deux yeux sont écartés de 65 mm, la vision est dite parallèle quand nous regardons au loin ,à une distance plus courte comme par exemple 0.5 m la vision devient convergente. Il est donc normal que pour réaliser des vues rapprochées qu' une convergence soit respectée.La focale de 50 mm d'un objectif correspond au champ de la vision humaine. L' image est donc vue sous le même angle que notre oeil depuis le même endroit. Avec des focales supérieures à 50 mm, la profondeur de champ se réduit, mais l' effet du relief se trouve augmenté. Inversement le grand angle augmente la profondeur de champ, l' effet du relief diminue. On peut résumer ainsi, l' effet stéréo est amplifié aux grandes focales et réduit avec un grand angle. Pour obtenir une bonne vision d' une image en 3D il est préférable que cette image soit vue sous le même angle que celui par notre oeil au moment de la prise de vue .
Pour obtenir de bonnes photos en relief il y a des règles à respecter, ces règles concernent la base de prise de vue et la distance du sujet à photographier.
On appelle " base de prise de vue " la distance qui sépare les deux prises de vue. Cette base peut varier de quelques mm en macro à plusieurs mètres pour des sujets éloignés.En principe on se cantonne à une Base de 65 mm pour les photos conventionnelles, c'est la valeur moyenne de l' écartement de nos deux yeux.
 
Pour obtenir une bonne photo en relief il faut respecter grosso modo la règle du 1/50, cela signifie que la base ( distance entre les deux points de vue ) soit 50 fois plus petite que la distance du premier plan à l'objectif de l'appareil.
Cette règle est approximative puisque la focale n'est pas prise en compte, pour une plus grande précision il existe des formules mathématiques
 
 1º  Exemple, la base fait 65 mm, le premier plan ne doit pas se trouver en avant de 65 x 50 = 3250 mm soit 3.25 m
 2º  Exemple, la base fait 10 mm, le premier plan ne doit pas se trouver en avant de 10 x 50 = 500 mm  soit 0.5 m
 3º  Exemple, la base fait 10 m.............................................................................10 x 50 = 500 m
 
On appelle " Fenêtre " l' image stéréo qui apparaît comme si elle est vue par une fenêtre.
 
Dans une prise de vue stéréo on désigne par :
n = la distance du sujet au premier plan
s = la distance de la fenêtre
W = la distance du point le plus éloigné
B = la grandeur de la base de prise de vue.
 f =  la focale de l' objectif
 
 Voici quelques formules :
  
 s = B x f           Exp  B = 65 mm, f = 50 mm  s = 65 x 50 =  3.25 m
 W= s x n / s-n   Exp  s = 3.25   n = 2.80  W = 20.2m     ( pour n inférieur à s il faut limiter l'arrière plan )
 
Revenons à notre première photo, l' oiseau.
 
Conditions de prise de vue : focale f = 50  B = 8mm  distance n = 400 mm
s = B x f ......8 x 50 = 400 mm  dans notre cas  s = n  ....W = infini
Les meilleurs résultats sont obtenu si n = s 
Voilà c'est tout pour les calculs....ouf...pas de panique il y aura des tableaux.
 
 Pour conclure on peut dire qu' il y a deux points à connaître, la grandeur B de la base et la distance s de la fenêtre. Le sujet au premier plan n on essaie de le placer au plus près de la fenêtre.
 Si on connaît la base  B on peut calculer s la distance de la fenêtre, inversement si on connaît  la fenêtre s ( distance choisie ) on peut calculer la base B
Exemple, je veux photographier l' oiseau, je le place à 40 cm de mon appareil ( focale de 50 ) quelle doit être la grandeur B de la base ?  B = s /f  soit  0.8 cm
Exemple , je veux photographier un sujet, ma base B = 65 mm focale 50 à quelle distance se trouve la fenêtre ? s = B x f   soit  3.25 m. On s'arrange que le sujet au premier plan n ne soit pas inférieur à s dans cette configuration la photo en relief sera impeccable.
Pour la photo de l' oiseau, un déplacement ( rotation autour de l 'axe du support ) de 0.4 cm à gauche et à droite de l'axe de symétrie équivaut à une base de 0.8cm, la convergence est par cette rotation également respectée.
 @ Suivre


P3160635a
Vue de l'oeil gauche.

P3160636a
Vue de l'oeil droit
En vision croisée la vue de gauche se place à droite et inversement.

 

Chat 2

 

 

Circuit 2

 

Fleur 1

 

Fleur 2

 

 

 

 

Samedi 20 Mars 2010
 
Suite à toutes les informations précédentes vous êtes maintenant en mesure de faire de belles photos en relief. Jusqu' à présent les sujets photographiés étaient tous immobiles ce qui permettait de faire deux prises de vue espacées dans le temps. Il est facile à comprendre que cela ne fonctionne pas quand il y a du mouvement , les deux images sont complètement différentes, le résultat est inévitablement désastreux.
Pour ce faire il y a la solution de faire une seule prise de vue mais avec deux appareils identiques espacés de 65mm,  la synchronisation de ces appareils doit être parfaite.
Malheureusement pour nous il est pratiquement impossible de trouver deux appareils identiques qui permettent de faire des clichés espacés de 65 mm, ils sont tous trop grands en taille. Mais on peut se rabattre sur des compacts numériques qui sont de petite taille et dont les objectifs ne sont pas centrés sur le boîtier. Il suffit pour cela de bricoler un support qui fixe les deux appareils, l'un a subit une rotation de 180º afin de rapprocher les objectifs. On arrive de cette façon à une base qui flirte avec les 65 mm.
 
Dans cette article je n' ai pas fait  allusion à la photographie argentique, c'est un tort. En effet ce qu'on fait en numérique il est bien sûr possible de le faire en argentique. Malheureusement en argentique le résultat n' est pas immédiat, il faut attendre le retour des clichés des labos de développement. Personnellement j' ai débuté en argentique avec deux petits boîtiers compacts, je déclenchais les deux appareils en même temps, ça me donnait des résultats acceptables.Par la suite j'ai évolué avec deux boîtiers réflexe Minolta 600 Si dont j' ai bricolé un montage électronique qui me permettait de prendre des clichés en synchronisation parfaite. Je ne faisais pas de tirages papier mais seulement des diapositives.


P3200638a

P3200640a

P3200648a

Voici à quoi ressemble la bête c'est du solide mais lourd , un pied Manfrotto de bonne facture est indispensable, ça ne doit pas bouger et ça doit être parfaitement horizontal c'est à dire de niveau. Les deux appareils sont donc identiques ainsi que les deux objectifs  Minolta  50 mm, 2.8 qui permettent  de faire de la macro.Les appareils sont fixés sur des cornières en alu et doivent être parfaitement alignés, un basculement vers le haut et bas est possible mais pas en latéral . Le boîtier blanc c 'est mon montage électronique pour un déclenchement synchro, un seul bouton de commande déclenche les deux appareils. La base, écartement des deux objectifs est relativement grande ce qui ne m'autorise pas à faire des photos avec un sujet rapproché ( n doit être au moins égale à s ) Dans cette configuration la base fait 170 mm l'objectif a une focale de 50 la fenêtre se trouve donc à 8,50 m.L' oeil humain ne voit plus le relief au delà de 20 m, avec une telle base ( 170 mm ) le relief se voit sur les diapos parcequ' on l 'a favorisé.
 
Pour visionner ces Dias il y avait bien des visionneuses rudimentaires mais pas en stéréo. Pas de problème pour moi je suis assez équipé en machines de tous genres pour me fabriquer une visionneuse stéréo perso. Aussitôt dit aussitôt fait, cette visionneuse est très pratique d' utilisation et me procure beaucoup de satisfaction.

P3200644a

P3200645a

P3200646a
Pour agrandir, cliquez sur les photos.

Elle se pose sur une table , sa forme ergonométrique permet de visualiser les dias sans fatigue. Adapté à ma morphologie le  tiroir se charge de l' écartement des dias à 65 mm.  Il suffit d'ouvrir le tiroir, de placer les deux dias, gauche et droite et de le refermer. Un mini tube fluo donne un éclairage parfait et homogène à travers un plexiglas laiteux, le résultat est parfait. J 'ai simplement acheté dans une grande surface une lampe de bureau fluo et son ballast type prise secteur que j' ai adaptés à ma visionneuse. Pour évacuer la chaleur du tube de nombreux trous ont été percés dans le châssis en cornière aluminium. Chez un opticien je me suis procuré deux loupes de 40  mm de diamètre à une focale de 75 mm. que j'ai ajustées dans des tubes en PVC. Ces tubes s'emboîtent et permettent en "coulissant dur" d' ajuster la netteté. Cette visionneuse a quelques années déjà mais elle est toujours opérationnelle, elle ne demande que ça .

@ Suivre

Mercredi 24 Mars 2010
 
Jusqu' à présent j'ai fait des photos stéréo en vue rapprochée en intérieur . Depuis peu il fait meilleur dehors, c'est le moment de sortir faire quelques clichés. Je veux vous montrer qu 'avec un seul appareil on peut faire de belles images stéréo, mais à une seule condition, rien dans ce que l'on photographie ne doit être en mouvement. Comment allons nous procéder, c'est très simple, tout d'abord il est impératif de fixer l' appareil photo sur un pied. On aura au préalable bricolé un système mécanique qui permette de déplacer l' appareil latéralement sur plusieurs cm. Ce mécanisme, type glissière, supporte l 'appareil, il sera fixé sur le pied et positionné horizontalement à niveau. La technique est simple, on fait un premier cliché, puis grâce à cette glissière on déplace latéralement l' appareil de  6.5 cm et on fait le second cliché. Si vous avez utilisé un appareil numérique vous pouvez immédiatement vous rendre à votre ordinateur et voir le résultat.

P3230653a

 
La glissière est très pratique car on peut adapter la Base ( écartement des 2 prises de vue ) à ce que l'on veut photographier. Plus le sujet est près, plus la base est petite , plus il est loin plus la base peut être grande. Attention , il faut tout de même respecter la formule B = s / f ( f étant la focale et s la distance de la fenêtre ) Le sujet n au premier plan, on essaie toujours de le placer au mieux à la même distance s que la fenêtre , c'est ce que je fais le plus souvent.
Une base de 15 cm permet de voir du relief sur la photo alors qu' à l' oeil nu l 'effet est moins prononcé, dans ce cas on a favorisé l' effet relief. La base que l' on utilisera le plus souvent c'est  6.5 cm, l' équivalent de l 'écartement de nos deux yeux.
 
Ex. j'ai une base de 15 cm , une focale de 50, la fenêtre se trouve à,  B x f = s  = 15x50 = 7.5 m 
Ex. la fenêtre s on convient qu' elle se trouve à 3 m, la focale est de 50, la base doit être  B = s /f    4 / 50 =  6 cm
Voilà, c'est de la théorie mathématique, mais elle est bien pratique.

P3230654a

Voici le système mécanique à glissière, c'est du matériel de récupération ( douilles à billes montées sur  guide ) bien sûr iI y a d'autres solutions techniques bien moins sophistiquées.

La meilleure façon de faire des photos en relief c'est de disposer de deux appareils identiques, c' est la seule manière de pouvoir photographier des sujets en mouvement. Je ne veux pas dire que l'argentique c'est du passé mais le numérique est bien plus pratique. C' est pour cette raison que personnellement je ne fais plus que du numérique.
Je viens de me commander chez .http://apn3d.stereoscopie.eu...un ensemble composé de : deux appareils Canon Ixus 100 IS, une barre de support avec le boîtier de commande et les câbles,  2 cartes SD de 2 GB programmées avec SDM et le logiciel Stéréo Data Maker, , Monsieur Granger est très sympathique il fait tout son possible pour satisfaire ses clients. J 'attends d' être livré pour vous donner plus de détails, je vous demande donc un peu de patience, vous aurez des échos dès que je réceptionne la commande.
 
@ Plus


Vendredi 26 Mars 2010.
 
      Vu que j'ai fait quelques photos en vue rapprochée , j' en profite pour vous présenter ma boîte à lumière qui a servi de nombreuses fois.
Qu' est ce que c'est qu' une boîte à lumière ? Je m' explique, la lumière d'un flash est très dure, c'est un point lumineux puissant qui éclaire le sujet que l' on désire photographier. Plus le flash est éloigné du sujet, plus les ombres sont fortes. Il y a donc beaucoup de contraste entre ce qui est éclairé et les parties dans l 'ombre,
c 'est ce qui donne la dureté d'un éclairage. Si le point lumineux devient plus grand en surface l'éclairage devient plus doux. La boîte à lumière joue ce rôle, le flash se déclenche dans une boîte hermétique , pour réfléchir la lumière l'intérieur est peint en blanc, la partie avant est ouverte mais recouverte d'un tissu blanc qui diffuse la lumière. La taille de ce tissu augmente la surface d' éclairage de notre flash, de ce fait les ombres sont moins prononcées,on dit que l' éclairage est plus doux.

P3200641a

P3200642a

Voici donc à quoi ressemble ma boîte à lumière, un vieux flash électronique de récupération est monté à une extrémité. Un long câble branché sur l 'appareil photo permet de déclencher le flash. Le tissu blanc qui  recouvre l' autre extrémité est maintenu par un élastique qui fait le tour de la boîte.
Grâce à notre appareil numérique il est  facile de trouver la bonne ouverture du diaphragme . En principe je photographie en " tout manuel ", en sélectionnant une vitesse 1/125 et  une ouverture, la plus petite,  je fais un cliché. Je vérifie sur mon écran de contrôle si l ' éclairage est suffisant et j' ajuste en fonction l' ouverture du diaphragme
 
Si l'on veux faire des éclairages " de haut niveau " une deuxième, voire même une troisième boîte à lumière est nécessaire, c'est le cas pour le portrait. Tous ces flashs doivent impérativement éclairer au même instant. Dans notre cas, un flash " maître " va déclencher les autres flashs, dits " esclave ". Pour ce faire j' ai bricolé un boîtier électronique qui déclenche  les flashs " esclave " dès qu'il reçoit la lumière du flash " maître " qui lui est relié et déclenché par l'appareil photo.

P3200649a

P3200650a
Pour agrandir, cliquez sur les images
 
Voici donc ce boîtier électronique, il est alimenté par une pile de 9 V, sa partie avant reçoit la lumière du flash " maître. ", il doit donc se trouver approximativement dans son faisceau . Les flashs " esclave " sont tous reliés à ce boîtier par des câbles de liaison  à une multiprise spécifique, ce montage électronique est très fiable, il n' a jamais buggé.
Cette boîte à lumière est très pratique, surtout pour les vues rapprochées, elle est montée sur un pied, la hauteur est réglable , le tout est inclinable dans tous les sens grâce à une grosse rotule.
 
@ Suivre.

Lundi 5 Avril 2010
 
Voici un tableau qui vous informe de la corrélation entre la Base B, la Fenêtre s et le premier plan sujet n.

img015 
Pour agrandir, cliquez sur l' image

En vue rapprochée la formule de calcul est simplifiée, les valeurs indiquées sont celles que j' utilise.
Les distances de la fenêtre sont calculées mathématiquement, les valeurs indiquées sont très précises

Jeudi 8 Avril 2010.
 
Bonne nouvelle, je viens de recevoir ma commande, l' ensemble est parfaitement réalisé. Je dois à présent me familiariser avec la programmation des deux appareils.
La base est réglable de 60mm à 100 mm, la synchronisation des deux appareils est impeccable. Il y a des manuels et des documents à lire, mais promis, dès que possible je poste des photos stéréo réalisées avec ces deux appareils.

P4060720a

P4060717a

Voici à quoi ce montage ressemble, vue de face et vue arrière.
Je trouve cet ensemble élégant, les dimensions sont telles qu' on peut le manipuler très facilement et en toute discrétion.
 
@ Suivre.

Jeudi 15 Avril 2010
 
    Je viens de modifier quelques éléments, les petites vis zinguées je les ai remplacées par des vis en inox, j' ai également rajouté une pièce qui facilite le maintien de l' appareil. Sinon, rien à redire, la synchronisation est parfaite en déclenchement comme en déplacement du zoom. J' envisage aussi d' adapter une fixation pour une dragonne.

P4090736a

P4090738a

La partie que j' ai rajoutée est en PVC gris, la petite pièce en Delrin noir a été usinée sur mon tour,, c' est une sorte de bouton avec un évidement dans lequel je positionne mon pouce. Par cette amélioration, la tenue des deux appareils est beaucoup plus pratique, l' écran de contrôle devient plus accessible.

2
Voici ma première photo avec cet ensemble...( Base 60 mm, focale 32 mm ). La focale de 32 ainsi que la base de 60 mm ont tendance à amoindrir le relief, par contre l' image est nette du premier plan à l 'infini.
 
Dès que possible je posterai d 'autres photos, j 'attends que le printemps soit plus avancé, j' aimerais photographier les cerisiers en fleurs
 
@ Suivre

Dimanche 18 Avril 2010.
 
     Les cerisiers sont en fleurs, c' est le moment de faire quelques photos avec ma dernière acquisition, mes deux Ixus 100 SI.
76d-76a
77d-77a
   Il est important que les deux appareils soient parfaitement positionnés sur leur support. Les deux objectifs doivent être impérativement dans le même plan, aucun angle, aucune inclinaison d'un appareil par rapport à l' autre ne sont tolérés. Si ce n' est pas le cas cela se voit immédiatement, une gêne à la vision du couple stéréo vous le démontre de suite.
78d-78a
    Voici un couple stéréo, on détecte une petite gêne sur le haut et bas de la photo, un des deux appareils avait malencontreusement une minime inclinaison verticale, ça ne pardonne pas. Avant de faire des clichés, vous devez  vérifier sur les écrans que chaque appareil  est  parfaitement positionné. Pour ce faire, on contrôle, grâce à des repères, le haut  des deux images, celui ci  doit correspondre. On n' oublie surtout pas de vérifier un des cotés ( le même ) des deux images, un écart de 6.5 cm doit être perceptible sur un repère, si bien sûr la base est de 6.5cm.
 
Je vais être absent plusieurs semaines, mon blog sera durant cette période  en stand-bay, je vous dis à bientôt. 


 Samedi 22 Mai 2010,

    Je suis actuellement à 600 Km de mon domicile, je viens de me faire installer une ligne téléphonique pour recevoir Internet, il est temps, maintenant mon blog va pouvoir redémarrer.
Avec mon Kit Ixus 100 SI j' ai rencontré un petit problème, l' un des deux appareils ne me donnait pas la même taille d' image. Par construction les appareils ne sont pas parfaitement identiques, dans mon cas un des zooms me donnait une photos plus grande de 8%, ce qui est gênant quand on visualise un couple stéréo. Pour remédier à ce problème je ne vois qu' une seule solution....j' ai commandé un troisième appareil, avec l' espoir
d'en avoir deux parfaitement identiques. Ma commande est arrivée, la chance m' a souri, mon kit est à présent composé de deux Ixus 100 parfaitement similaires .
Je me suis permis de modifier le mécanisme de montage des deux appareils. J' ai usiné des cornières en aluminium 30x30x4 ainsi qu' une plaque de PVC de 6 mm pour la face avant. La base est fixe ,l' écartement des deux objectifs est de 65 mm. Un pendule me permet de positionner mes deux appareils parfaitement de niveau, un repère m' indique cette position.
Il est primordial que les deux appareils soient bien positionnés sur le kit de montage. Pour y parvenir je me suis aidé d' une mire, je m' explique, sur un mur j' ai tracé un grand rectangle, en plaçant mes deux appareils montés sur un pied à une dizaine de mètres de ce mur, j' ai vérifié sur les deux écrans que les traits horizontaux haut et bas étaient à même niveau. Les traits verticaux ne doivent  pas correspondre, un écartement de 65 mm doit être visible. On se base sur le côté droit de l' écran de l' appareil de droite.La distance du trait doit être plus grande que celle de l' appareil de gauche, les deux lignes verticales du rectangle doivent être parallèles.

DSC00629b

DSC00631b

Le pendule est fait avec une tige métallique, corde à piano de 1.5mm, la masselotte est une  tête de vis percée à 1.5mm et collée à l' Araldite.
@ Suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by richard-68
commenter cet article

commentaires

yop! 17/08/2015 19:07

Bonjour, ce blog date de 2010 déjà. .. Néanmoins, je post... juste pour dire que je suis surpris que vous insistiez sur le fait qu'il fasse intervertir les vues gauche et droite en vision croisée : pour moi, c'est une erreur et cela amène à une aberration qui amène des arrières plans au premier plan. Sinon, bravo pour les calculs. Perso, je profite de la technologie 2015 et j'utilise mon tel portable avec un logiciel de prise de vue 3d et la google boxboard (une copie faite maison avec les lentilles d'une paire de jumelles en plastique ) pour visionner. Cordialement

richard-68 18/08/2015 08:28

Ok je prends note. Bonne idée la prise de vue 3D avec le téléphone portable.La google boxboard est simple à réaliser et vos améliorations sont sûrement très efficaces. Cordialement. R.B.

Vincent 28/12/2014 19:44

Et si on robotise tous ca ??? cela donne quoi ???

caradec 22/07/2012 22:48

bonjour
pouvez vous me dire ou vous avez acheter ces joints pour refaire les enceintes
merci d avance

granguizo 04/08/2010 11:09


cool ! vraiment j'ai aimé cet article ,grand merci.


richard-68 05/08/2010 11:44



Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à mon blog et tout spécialement à l'article " Faire des photos en 3D ".


 Cordialement.    R.B.



Présentation

  • : Le blog de richard 68
  • : construction d'un caisson de basse Construction d'un Autogire rc Ensemble home cinéma Suspension haut-parleur Thermomètre à affichage géant Chauffage solaire pour piscine Faire des photos en 3D Construction d'une visionneuse 3D pour écran d'ordinateur. Visionneuse 3D à 2 écrans LCD de 7 pouces Faire des photos en 3D Construction d'un garage. Construction d'un vidéo-projecteur. Construction d'un abri à bois. Construction d'un Tricoptère Construction d'une sarbacane
  • Contact

Recherche

Liens