Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 19:25

 

Lundi 5 Décembre 2011

 

Pour mon Noël je me suis acheté une arbalète " Parker Tornado "... oui oui, une petite folie...

 

Tornado

 

Le problème majeur de cette arbalète c'est l'armement, surtout pour ceux qui comme moi ont eu des problèmes de dos.
Il est vrai que l'ergonomie de l'armement est fatale pour les dos fragiles. La corde doit être tendue à 74 Kg, un système à cordelette divise cette force par 2.  
Cela représente toujours encore une force de traction de 37 Kg, soit l'équivalent du poids d'un sac de ciment.
 
Cette arbalète est destinée uniquement au tir sur cible, mon idée est de réaliser un petit support d'arbalète qui permet de l'armer sans aucun effort.
L'armement se fera donc par un moteur électrique alimenté par un accu de 12V.
 
Les plans sont déjà dans ma tête, je dois juste passer dans un magasin de bricolage pour me fournir en poulies, planche de médium, cordelette, tasseaux en bois, relais 12V.
Le reste des fournitures ce n'est que de la récupération, comme le treuil électrique de 12V.
Je vais donc composer avec tout ça dans l'espoir d'arriver à en faire quelque chose de fonctionnel.
 
A  Suivre....

 

Mardi 6 Décembre 2011

 
Pour qu'il n'y ait pas de confusion je tiens à préciser que ce n'est pas un système de tir à répétition que j'envisage de faire.
C'est tout simplement un appareil qui arme l'arbalète à ma place afin de soulager le dos de " mon  petit corps si fragile " !!


J'ai déjà fait mes achats de matos chez L-M,  les relais sont en cours de montage...oui oui..je ne perds jamais de temps.
 
Les photos vont suivre....@ +

 

PC051877a

 

Voici le treuil qui va servir à tirer la corde de l'arbalète, bien nettoyé il parait comme neuf.

 

PC051875a

 

C'est le branchement des relais 12V-25A, ce montage va permettre de commander le treuil en marche Avant -Stop et Arrière.
Le petit interrupteur à 3 positions donne le sens de marche du treuil.
A gauche est branché l'accu de 12 V, à droite est connecté le treuil.
 
A  Suivre..

 

Mercredi 7 Décembre 2011

Salut à tous  :hello:  
 
Le projet avance, voici mes premières découpes de bois.


PC051869a 

 

L'arbalète va être fixée sur cette planche,( 46 x 90 cm ) je ne sais pas encore comment, mais on verra ça au fur et à mesure de l'évolution de la construction.  

 

PC051872a

 

J'ai trouvé chez L-M 4 poulies identiques, il va falloir les sortir de l'axe.
La pièce en aluminium que je viens d'usiner dans de la cornière va servir à accrocher les cordages.
4 cordelettes iront vers la corde de l'arbalète et une seule vers le treuil électrique.
 
A  Suivre....

 

Jeudi 8 Décembre 2011

 

Voici les photos de la pièce sur laquelle se recordent les cordelettes.

 

PC081880a 

 

Deux cornières en aluminium se superposent, en façade il y a maintenant une épaisseur de 8 mm.
Dans les trous viendront se placer les cordelettes qui seront reliées à la corde de l'arbalète.

 

PC081882a

 

C'est la partie arrière, dans le trou central partira la cordelette qui va vers le treuil.
Cette pièce est suffisamment résistante pour encaisser une force de traction de 74 kg.
Les cordelettes ont une charge de rupture de 290 kg, la marge est donc largement sécurisante.
Il reste encore à faire la finition de cette pièce, ébavurer, arrondir les angles vifs, etc...
 
A Suivre...

 

PC051867a

 

Ce matin j'ai pas mal travaillé, voici un ensemble de pièces qui va contenir la partie poulie.
Les cordelettes venant de la corde de l'arbalète vont prendre appui sur ces poulies.
Elles vont faire un angle de 90º pour rejoindre le treuil qui se trouvera sous le plateau support de l'arbalète.
Un peu compliqué tout ça  :??: .....bientôt des photos.

 

A  Suivre..

 

Vendredi 9 Décembre 2011

 

Suite de la construction....

 

PC081884a

 

C'est l' élément de la photo précédente complètement monté.

 

PC081891a

 

Le support de l'arbalète prend forme, à gauche la crosse de l'arbalète prend appui sur les tasseaux.
Sur la droite elle repose sur les deux plots en Delrin, à cette extrémité une fixation est encore à prévoir.

 

PC081894a

 

PC081893a

 

Gros plan sur les deux montages, on peut remarquer les deux trous pour le passage des cordelettes.
Tout est collé et vissé.....comme d'hab....
 
A   Suivre....

 

Dimanche 11 Décembre 2011

 

Salut à tous  :hello:  
 
Encore quelques photos...

 

PC081895a

 

PC081896a

 

L'arbalète est parfaitement calée, les poulies sont en place, il est possible maintenant d'envisager la suite de la construction.
Attention, il y a une force de traction de 74 Kg, cela signifie que le montage du treuil doit pouvoir contenir cette charge.
Toute la mécanique va se trouver sous le plateau support-arbalète.
Je vais y adapter des pieds pour que le plateau soit à la hauteur d'une table standard.  
Comme j'ai l'intention de transporter ce support dans ma voiture, les pieds devront être pliables.

 

Cet appareil sert seulement à armer l'arbalète, c'est à dire à tendre la corde pour pouvoir par la suite placer la flèche.

Quand l'arbalète est armée on la retire de de son support pour tirer.

 

Le système de blocage doit simple et très rapide, il n'est pas encore achevé mais je peux déjà fournir une photo.

 

PC081898a

 

Sur la partie avant de l'arbalète j'ai usiné une pièce en aluminium ( blanc ) qui est fixée à l'arbalète.
La tête de vis va me servir de point ancrage, un verrou va bloquer la partie avant de l'arbalète pour l'empêcher de remonter par la force de traction
Ce montage est à venir, juste un peu de patience.

 

Tiens, encore une photo de la partie arrière.

 

PC081897a

 

J'attends une question,..... pourquoi une gorge sur l'axe des poulies ?
 
à suivre...

 

Lundi 12 Décembre 2011

 

PC121905a

 

Le treuil est monté ainsi que deux cornières en aluminium dont la fonction est de renforcer la structure.  
Le doublement des deux pieds permet aussi au treuil d'y prendre appui, bonne idée.
Les deux autres pieds sont en cours de montage, prochaine étape, les renforcer par des équerres.
 
Cette table doit pouvoir être transportable dans le coffre de ma voiture.
La difficulté est de trouver une solution simple pour plier les deux pieds et ceci dans un minimum de volume. 

 

PC121908a

 

Cette pièce en Delrin que je viens d'usiner va servir à bloquer l'avant de l'arbalète.
Le blocage doit se faire en un 1/4 de seconde avec une sécurité qui empêche le treuil de fonctionner tant que l'arbalète n'est pas bloquée.
Oui oui....il faut penser à tout.
 
A  Suivre...

 

Jeudi 15 Décembre 2011

 

Salut  :hello:  
 
Voici quelques photos de l'avancement de la construction.

 

PC151918a

 

C'est donc mon système de blocage, la partie fraisée laisse passer la tête de vis fixée sur l'arbalète.

 

PC151922a

 

Sur cette image on voit bien la tête de vis M5, elle est engagée.

 

PC151921a

 

Une rotation d' 1/4 de tour et l'arbalète est bloquée, maintenant il est impossible de la retirer de son support.

 

PC151923a

 
Une vue sous un autre angle, la fixation compète de l'arbalète est ultrarapide, 3 secondes en tout.
Demain je vais m'occuper des cordelettes, les ajuster à la bonne longueur et si tout va bien faire le premier test.


A  Suivre...

 

Vendredi 16 Décembre 2011

 

Salut,  :hello:  
 
Aujourd'hui c'est le grand jour, j'ai ajusté mes cordelettes, celles qui vont sur la corde de l'arbalète et celle qui est attachée au treuil.
Quelques vérifications, puis vient le branchement de la partie électrique sur un accu de 12V.
Start, le treuil fait son boulot sans rechigner à la tâche, la corde se tends jusqu'au déclic de sécurité de l'arbalète.

Ok tout fonctionne.
 
Par contre le treuil fait du bruit, ce n'est pas la discrétion, d'autre part un inconvénient majeur ternit ce montage.
Sur une simple impulsion de commande du moteur le treuil tire 3 cm de cordelette ce qui est beaucoup trop.
En arrivant en fin de course la corde de l'arbalète n'aime pas être tirée plus qu'il ne faut.
Le problème est le même quand on coupe l'alimentation du moteur, il y a toujours 3 cm de cordelette de tirée, ceci étant dû à l'inertie du moteur.
On peut anticiper la coupure du treuil, mais le problème persiste si l'on doit ajuster plus précisément l'armement de la corde.
La vitesse d'armement est assez rapide, un peu trop à mon goût, je pense que je vais modifier le système.
 
Un autre montage des cordelettes peut réduire de moitié la vitesse d'armement ainsi que la force de traction à 37 Kg.
 
A part cela l'arbalète n'a pas bougé d'un poil tout au long de l'armement, par contre la force du treuil fout quand même un peu la trouille.
J'imagine l'arbalète enroulée tout autour de l'axe du treuil  :??: ...la galère.
 
Je suis en train de me demander si je ne vais pas supprimer le treuil électrique par un treuil manuel, le bruit, la force 950 Kg, tout ça m'angoisse.

 

PC161929a

 

Sur cette photo on voit bien les poulies ainsi que le treuil.

 

PC161933a

 

Le montage du support de l'arbalète est achevé, la tablette est pliable, elle rentre sans problème dans le coffre de ma voiture. Pour la replier il n' y a que deux  vis à desser à la main, c'est rapide et simple.

 

A  Suivre...

 

Samedi 17 Décembre 2011

 

La corde de l'arbalète il faut la tendre pour l'amener jusqu'au mécanisme déclencheur (gâchette)
Les cordelettes, grâce aux crochets, tirent cette corde sur une distance 30.5 cm sous une force de traction de 74 Kg,  
Ces mêmes cordelettes sont directement reliées au treuil qui lui effectue cette opération.
Mes poulies ne servent qu' à accompagner les cordelettes sous un angle de 90º, c'est tout.
Comme le montrent mes photos, le treuil effectue 3,2 tours  soit une longueur enroulée de 30mm X 3.14 X 3,2 = 30.2 cm
(L'axe du treuil a un diamètre de 30 mm, mes calculs ne tiennent pas comptent de l'épaisseur de la cordelette ).
 
Pour diviser cette force de traction par 2 il y a un montage à faire avec les cordelettes.
Dans ce cas le treuil devra enrouler le double de cordelette sous une force de traction de seulement 37 kg.

 

Poulie arbalète

 
Voici le principe de traction de la corde de l'arbalète.
 
La configuration actuelle est représentée par le schéma A
 
1) corde de l'arbalète   5) pièce de raccordement
2) poulie du crochet     6) treuil
3) cordelette                7) appui de la cordelette
4) arbalète                   8) crochet
 
Le schéma B montre la variante où la traction est réduite de moitié.
La cordelette prend appui sur le corps de l'arbalète, avec le système de poulie des crochets le treuil doit enrouler le double de longueur de cordelette.
La force de traction est divisée par 2 soit 37 kg, quant au  temps d'armement il est 2 fois plus long.
 
Voilà, je ne peux pas être plus clair.

 

A Suivre...

 

Dimanche 18 Décembre 2011

 

Salut à tous, :hello:  
 
Bien que l'on soit dimanche j'ai quand même bossé dans mon atelier.
La modification du montage des cordelettes correspondant au schéma B est en cours de réalisation.
 
Le treuil doit enrouler 2 cordelettes sur une longueur de 61 cm, pour y parvenir j'ai été obligé de supprimer la pièce Nº 5
Au niveau du treuil j'ai fait travailler mes deux neurones afin de trouver une solution simple pour accrocher séparément les 2 cordelettes.
L'enrouleur du treuil ressemble à une grosse bobine, comment y placer une séparation qui maintienne l'enroulement de chaque cordelette sur une 1/2 longueur ?.
L'enrouleur en aluminium moulé étant en une seule pièce ce n'était pas évident de résoudre ce problème......
Grâce à mon second neurone, au repos jusqu'à présent, j'ai trouvé la solution mais quel boulot pour réaliser cette nouvelle pièce.
 
Les avantages du schéma B sont les suivants.


Au niveau du treuil, 2 cordelettes se chargent de la traction qui est maintenant divisée par 2, soit une force de 37 Kg seulement.
(avant, une cordelette tirait une force de 74 kg, maintenant 2 tirent une force de 37 kg.... soit 18.5 kg par cordelette.)
La vitesse d'armement est elle aussi divisée par 2,  toutes ces modifications participent à améliorer la sécurité du montage.

Demain je poste des photos.....@  suivre...

 

Lundi 18 Décembre 2011

 

Voici donc les photos de cette fameuse pièce.

 

PC191940a

 

Tous les éléments usinés sont en PVC, les différentes bavures d'usinage ne sont pas encore retirées.
Sur un élément en PVC gris foncé il y a une rainure de chaque coté, ces deux rainures servent à coincer les deux

cordelettes.

 

PC191944a

 

Toutes les pièces sont assemblées, deux vis M5 vont serrer l'ensemble sur l'axe de l'enrouleur du treuil.

 

PC191947a

 

Au final ça donne ça, la cordelette est bien maintenue, elle ne risque pas de se libérer sous la force de traction.

 

PC191943a

 

Le montage de la cordelette façon Schéma B est effectué, elle prend appui sur l'arbalète dans une rainure prévue à l'origine.

 

PC191951a

 

Une modification a été apportée à ce mécanisme, deux poulies sont supprimées, elles n'avaient plus aucune fonction.

 

PC191950a

 

Sur cette image on voit la pièce en PVC enfin montée, un repositionnement du treuil sera nécessaire pour être à nouveau dans l'axe des poulies.
En haut de l'image on remarque deux vis à serrage manuel, en les desserrant les 4 pieds se replient.
De cette façon l'ensemble du support peut être placé aisément dans le coffre de ma voiture. 

 

A  Suivre....( pour agrandir les photos, cliquez dessus )

 

Mercredi 21 Décembre 2011

 

Pas très saitsfait du montage du schéma B j' y ai apporté une petite amélioration.

Pour aboutir à cette modification j'ai mesuré l'angle que fait la cordelette entre l'appui sur le corps de l'arbalète et le point d'enclenchement de la corde.
 J'ai pu faire correspondre cet angle en plaçant l'appui au niveau de la crosse et cela à une hauteur bien précise.


PC211954a 

 

Au tour j'ai réalisé une poulie en Delrin noir de 50 mm de diamètre, elle a été coupée en deux, une moitié est fixée par deux vis.
La cordelette reste toujours calée dans la gorge pour toutes les manoeuvres de traction.

 

PC211955a

 

Sous cet angle on voit mieux que la pièce prend bien appui sur la crosse.  
De cette façon l'arbalète se dégage facilement de son support en un temps record, de 2-3 secondes.

 

PC211953a

 

Cette fois ci le treuil est à nouveau parfaitement positionné dans l'axe de traction des cordelettes.
Une petite remarque, les pieds de la tablette portent des protections contre les salissures , c'est un disque de 50 mm en Delrin.
 
Ce montage va sur la fin, il ne reste plus qu'à placer la partie électrique....donc à suivre.

 

Dimanche 25 Décembre 2011

 

Voici quelques photos du système de retour automatique des cordelettes.

 

PC251965a

 

Sur les deux crochets est attachée une autre cordelette plus fine, au bout de cette cordelette une pièce en acier inox de récupération.
La gravité se charge de tirer les cordelettes quand le treuil fonctionne dans le sens opposé à la traction.
En fin de course cette pièce viendra prendre appui sur un contacteur qui va couper automatiquement le treuil.

 

PC251960a

 

C'est ce contacteur qui relié au boîtier électrique va couper l'alimentation des relais du treuil.

 

PC251961a

 

Deux petites poulies guident la cordelette de la masselotte.

 

PC251962a

 

Une vue rapprochée de la masselotte en inox, sa position verticale est ajustable par une tige filetée M4
Pour rester parfaitement dans l'axe la cordelette est bloquée par une vis M5 sur la partie en Delrin noir.

 

PC251963a

 

Les cordelettes de traction restent bien positionnées pour un prochain armement de l'arbalète.

 

PC251964a

 

Je viens de bricoler un boîtier qui va contenir la platine relais et en façade les boutons de commande.

 

A  Suivre.....

 

Mardi 24 Janvier 2012

 

Salut à tous,  :hello:  
 
Juste une dernière photo, l'appareil d'armement automatique de l'arbalète est achevé.

 

P1232044a

 

Le boîtier de commande est terminé, l'interrupteur central à trois positions donne le sens de la traction ainsi que l'arrêt.
A droite de l'interrupteur un contacteur poussoir permet d'actionner le moteur du treuil une fois le sens de traction défini.
Tant que le doigt fait pression sur ce contacteur le moteur tire sur la corde de l'arbalète, en retirant le doigt du contacteur le moteur s'arrête immédiatement.
En plaçant l'interrupteur central dans le sens inverse le treuil tourne dans l'autre sens.
Pour cette manoeuvre il n'est pas besoin de presser sur le bouton poussoir, les cordelettes sont tirées par les masselottes.
Quand les masselottes viennent en contact du contacteur fixé au pied de la table le moteur du treuil s'arrête automatiquement.
Un led indique que l'accu de 12 V est branché.
 
Voilà c'est fini.

 

Vendredi 24 Février 2012

 

Salut  :hello:  
 
N'étant pas totalement satisfait du système d'arrêt automatique du repositionnement de la corde à sa position de traction, j'y ai apporté quelques modifications.
La chose qui m'ennuyait un peu c'était le positionnement des masselottes sur le contacteur d'arrêt.
En effet cette masselotte fonctionne comme un fil à plomb, ce qui signifie que la table doit être parfaitement d'aplomb pour que le système marche parfaitement.
Dans la nature le terrain est rarement de niveau, je pense que vous comprenez la raison de cette modification.
 
J'ai réalisé un tube carré en Médium qui va servir de guide à la masselotte.
Avec cette modification le terrain peut être en pente, la masselotte viendra toujours se positionner sur le contacteur d'arrêt.

 

P2242117a

 

Le tube carré aux dimensions intérieures  de 50.5 x 50.5 mm va guider la masselotte.

 

P2242120a

 

Une rainure a été faite pour laisser le passage au bras du contacteur.
La masselotte va venir s'appuyer sur ce bras et couper l'alimentation du treuil.

 

P2242123a

 

L'ensemble est monté, le système fonctionne parfaitement bien, même si la table n'est pas de niveau.
J'ai mesuré la consommation du treuil pour un armement de l'arbalète.
En fin de course le treuil consomme quand même 10 A en 12 V, soit 120 W.
 
Prochainement je pense faire  une vidéo de démo, mais avant je dois encore construire une cible, donc à suivre .
 
 ;) 

 

Samedi 7 Avril 2012

 

Salut à tous  :hello:  
 
Oui il y a une suite.......une cible spécifique adaptée à la puissance de l'arbalète.

 

P4072209a

 

Cette cible est faite en Ethafoam E400, elle est composée de 10 plaques de 50 x 50 x 5 cm.
Ces plaques sont pressées entre elles par deux panneaux de contreplaqué de 15 mm d'épaisseur.
4 tiges filetées M8 se chargent de comprimer les 10 plaques.
L'Ethafoam E 400 n'est pas donné, pour les 10 plaques, découpes comprises, il faut compter 330 Euros.
Ça paraît cher mais le montage procure une grande longévité de la cible.

 

P4072210a

 

Un bon tireur atteint le plus souvent le centre de la cible, à la longue cet  endroit se dégrade. .
Avec ce montage je peux permuter les panneaux du centre avec ceux aux extrémités.
Il m'est également possible de profiter des 4 faces de ce cube.
 
Cette cible va quitter mon atelier en Alsace pour se rendre en Ardèche.
Dans la voiture doit encore pouvoir prendre place la table d'armement automatique de l'arbalète.
Si je trouve un peu de temps je posterai une vidéo de tout ça.  
 
@ +  ;) 

 

Jeudi 19 Avril 2012

 

 

P4192226a

 

Voici la preuve que la table d'armement se plie parfaitement bien afin qu'elle puisse prendre place dans le coffre de la voiture.
La cible fait également partie du voyage pour l'Ardèche......bientôt une vidéo.
 
@ +

 

Vendredi 4 Mai 2012

 

Salut  :hello:  
 
J'ai effectué en conditions réelles le premier test de ma table d'armement.  
Tout fonctionne parfaitement bien, en moins de 10 secondes l'arbalète est armée et la flèche mise en place.... sans aucun effort de ma part. :love:  
 
Pour mon premier tir je n'ai pas utilisé la cible dédiée.  
D'abord il important de régler le viseur optique, pour ce faire la cible doit être relativement grande en surface.
Ça tombe bien, ayant fait du tir à l'arc en compétition je dispose d'une cible 90 x 90 cm.
Ne sachant pas si le viseur optique a été réglé en usine j'ai effectué le premier tir à une distance de 20 m.
 
Le coup part, la flèche se plante dans la cible, traverse la mousse épaisse de 20 cm et perce une joli trou dans la planche  du fond de la cible épaisse de 2 cm..
Heureusement la pointe n'était pas bien collée au corps de la flèche, elle est partie dans la nature, c'est aussi pour cette raison que la flèche n'a pas complètement  traversé la cible.
 
Je vous le confirme, la puissance est au rendez vous ....!!!...c'est du costaud !!!
Effectivement le viseur optique n'était pas réglé, la flèche était plantée à 5 cm à droite du point visé et 21 cm en dessous.
La correction de la visée s' effectue rapidement grâce aux deux molettes de l'optique.
 
Voilà, le réglage de précaution du viseur optique est réalisé, comme la puissance de l'arbalète est énorme les prochains tirs se feront à une distance de 50 m.
Un réglage plus fin sera à nouveau nécessaire.
 
A  Suivre........ je vous ai promis une vidéo, elle se fera mais il faut me laisser un peu de temps.

 

Mercredi 23 Mai 2012

 

Salut à tous  :hello:

 

 

 

Bon ben voilà, la vidéo est faite......les impatients sont comblés.
 
A la fin de la vidéo on voit une flèche bien plantée dans la cible,.......pas du tout évident de la retirer. :pt1cable:  
La distance de tir était de 35 m, l'arbalète est trop puissante ce qui m'impose de reculer la cible à 50 m, mais c'est pour la prochaine fois.


FIN

 

 

 

 Dimanche 21 Août 2016

 

Comme j'ai changé de flèches j'ai dû à nouveau régler la lunette de visée.

Mais premiers tirs ont été faits 35 m et comme la flèche s'enfonçait de trop dans la cible j'ai décidé de tirer à 50 m. Malgré cette distance la flèche s'enfonçait encore de trop dans la mousse Etafom.

Il me restait tout juste 10 cm à l'avant de l'empennage de la flèche. Cela ne laisse pas trop de place à une mian pour retirer la flèche de la cible.

Il faut dire qu'une fois plantée dans la mousse Etafom de la cibble il est presque impossible de retirer la flèche. . Il faut la tirer comme un malade, au moins 30. kgf pour qu'elle se libère .

Le risque de casser la flèche en carbone est grand surtout quand on sait son prix unitaire de 10 Euros.

 

 

Avant de régler ce problème je devais donc ajuster la lunette de vissée pour que j'atteigne la cible avec les nouvelles flèches. Par rapport aux anciennes qui faisaient 26 g les nouvelles de même taille de 22 pouces affichaient 2 g de moins soit 24 g.

Le poids d'une flèche est très important il doit être identique à toutes les flèches que l'on prend pour tirer. Je me sers toujours d'une balance de précision pour vérifier le poids de chaque flèche. Sur la dizaine que je possède j'arrive à les grouper par 3 avec un poids identique au 1/10 de gramme.

Armement automatique pour arbalète.

Pour ce faire j'ai placé l'arbalète sur la table d'armement que j'ai positionnée de sorte que la lunette de visée soit centrée par rapport à la cible. Pour y arriver j'ai du mettre des cales sous les pieds de la table . Depuis j'ai monté au bas des pieds des molettes M10 pour un réglage plus confortable.

Cette table est bien pratique car elle est très stable, la visée ne bouge pas d'un poil.

Le premier tir était au dessus du centre de la cible, le réglage ce fait très rapidement. Avec la molette de la lunette de visée il suffit de positionner la croix de la lunette sur la flèche plantée dans la cible.

Attention : avant d'effectuer cette correction il faut bien sûr vérifier qu'après le tir l'arbalète est toujours centrée comme pour le premier tir.

Maintenant que la correction est faite on fait un second tir pour vérifier le réglage. J'effectue donc un nouveau tir..puis un troisième...Bingo...la flèche touche maintenant presque le centre de la cible.

 

Armement automatique pour arbalète.

Comme le montre cette image la flèche est bien à  moins d'1 cm du centre qui lui est grand comme une pièce de 2 Euros...Je trouve que la précision est plus que bonne sachant que la distance de tir est quand même de 50 m.

La cible fait 30 cm x 30 cm elle est en Etafom de 10 cm d'épaisseur.

On peut remarquer que la flèche est bien plantée dans la mousse. Je peux juste placer une main devant l'enpennage pour la retirer. La flèche est renrée dans la mousse sur une longueur de 36cm. Pas évident, il faut tirer comme un malade, les pieds en appui sur la cible. Au piff la force à exercer pour l' extraire est au minimum de 300 N soit 30 Kgf.

Cela ne me convient  pas du tout...Je dois donc trouver une autre solution.

Apres des heures de cogitation j'ai eu une idée de nouvelle cible.

 

Armement automatique pour arbalète.

Ma première cible en Etafom E 400 m'est revenue à 330 Euros....oui ce n'est pas donné !!!

La nouvelle ne coûte pas plus de 15 Euros...Elle est faite avec une poubelle de 45 cm de diamètre et une profondeur de 47 cm.

L'astuce est de placer au fond de la poubelle 2 couvertures que l'on presse autant que l'on peut.J'ai placé la mousse d'Etafom à l'avant dans le but de maintenir la flèche en place. La cordelette maintient le tout sous pression.

Ben voilà, je refais un tir sans ma table, juste en appui sur un support, le résultat est pas mal.

La flèche s'est enfoncée de seulement 22 cm et elle se retire avec 2 doigts sans aucun effort. Je suis très content du résultat  mais je souhaite quand même améliorer le look de cette nouvelle cible. Je peux aussi remplacer la mousse Etafom par du carton car à la longue elle se dégrade...surtout si l'on est un bon tireur !!!! Le carton revient bien moins cher que la mousse.

Mardi 23 août 2016

 

Je viens de confectionner un support pour la nouvelle cible, tout est fait avec des tubes PVC.

Les coudes et T sont en PVC pression car les angles correspondent bien à 90°.

Armement automatique pour arbalète.

Le support n'est pas encore complétement achevé, je dois coller les coudes et les T. La poubelle en polypropylène est fixée par 2 vis, il est même possible de l'incliner sous un certain angle.

Pour des raisons de sécurité j'ai fait le choix d'une hauteur de cible de seulement 55 cm. Si le tireur loupe la cible, vu l'angle de visée la flèche ira se planter dans le sol.

Le prix de revient de cette cible est inférieur à 50 Euros.

 

 

                                                                                                                .

Armement automatique pour arbalète.

J'ai réalisé la partie arrière, le support en bois peut se déplacer sur les 2 montants en PVC..

Il est donc possible de donner à la cible une légère inclinaison selon la distance de tir. Le support de la cible est du type nomade. Il est constitué de 5 éléments démontables en moins d'une minute. Le tout devrait prendre place dans un coffre de voiture genre Mégane....pas une Porsche,  bien sûr !!!!

Armement automatique pour arbalète.
Armement automatique pour arbalète.

Cette cible est bien de type nomade. Elle se démonte en moins de 30 secondes et peut prendre place dans le coffre d'une voiture. Le support de la cible est composé de 5 éléments, son poids est de 6 Kg L'élément le plus grand fait tout juste 100 cm.. La partie cible d'un diamètre de 45 cm fait également 6 kg, soit un total de 12 kg une fois le tout monté.

 

Armement automatique pour arbalète.

L'avantage de cette nouvelle cible est qu'elle me permet de tirer avec des arbalètes super puissantes et de pouvoir retirer sans grandes difficultés les flèches ou traits. Le coût total de cette réalisation est inférieur à 50 Euros. Cette cible a surtout une très très grande longévité, c'est son point fort...

Pour remplacer la mousse Etafom j'ai découpé des carrés de 30 x 30 cm dans du carton pour confection de meubles. Le carton est bien moins cher que la mousse et comme c'est un produit consommable on fera donc de belles économies.

 

 

 

Armement automatique pour arbalète.

Partager cet article

Repost 0
Published by richard-68
commenter cet article

commentaires

jerome 16/05/2017 11:44

bonjour, avec la poubelle, vous dites que vous tirez avec de arbalètes puissantes. Mais de quel ordre (130, 150 lbs).
combien de couches de cartons mettez-vous avec les couvertures ?
Merci de votre réponse et très beau travail encore.

richard-68 17/05/2017 07:59

Excalibur Matrix 380
https://www.youtube.com/watch?v=B0RAcsSR-6E

richard-68 17/05/2017 07:54

Bonjour,
Je tire avec 2 arbalètes:
Parker Tornado (165 livres)
Excalibur 380 ( 260 livres )
En général je mets 3 couches de carton....Cordialement R.B.

georges 05/11/2016 23:26

bravo vous ete un grand malade un truc de fou j ai pense faire la meme chose mais j ai pas le niveau tre beau travail precis et prope

richard-68 06/11/2016 08:21

Je vous remercie pour votre appréciation.

ram 24/08/2016 22:54

vous l'avez acheté où le treuil ?

Merci de votre réponse

richard-68 25/08/2016 08:35

A cette adresse : http://www.rueducommerce.fr/m/ps/mpid:MP-3370EM24758594#moid:MO-3370EM59899580

bro 23/06/2016 12:29

Le problème c'est qu'il va vous falloir construire une machine pour retirer les fleches de la cible maintenant

Blague à part, félicitations pour vos travaux c'est magnifique!

richard-68 24/06/2016 08:45

Oui il faudrait que j'y pense, ce n'est pas si évident de retirer les flèches de la cible.
Merci pour votre appréciation. Cordialement R.B.

jo 25/01/2014 23:37

Excellente invention, et super travail de votre part. Je tir à l'arbalète depuis peu et ai également des problèmes de dos, étant débutant je ne pensais pas que cela pouvait être aussi douloureux
d'armer une arbalète. Prévenez moi si vous le commercialisez. Encore BRAVO !!

Présentation

  • : Le blog de richard 68
  • : construction d'un caisson de basse Construction d'un Autogire rc Ensemble home cinéma Suspension haut-parleur Thermomètre à affichage géant Chauffage solaire pour piscine Faire des photos en 3D Construction d'une visionneuse 3D pour écran d'ordinateur. Visionneuse 3D à 2 écrans LCD de 7 pouces Faire des photos en 3D Construction d'un garage. Construction d'un vidéo-projecteur. Construction d'un abri à bois. Construction d'un Tricoptère Construction d'une sarbacane
  • Contact

Recherche

Liens