Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 13:00

Jeudi 25 Février 2010

  
Au bout de 10 à 15 ans, la suspension en mousse polyuréthane de la grande majorité de nos haut-parleurs se dégrade à un tel point que ces derniers deviennent inutilisables. Surtout ne les jetez pas, il existe des suspensions de remplacement. Je viens de rénover un haut-parleur de grave un Fostex FW 405  âgé de 18 ans, son prix actuel est 550 Euros, le prix de la suspension est de 16 Euros...à vous de conclure.
 
En matériel il ne faut pas grand chose, une suspension neuve, cutter, tournevis, coton tige, alcool, acétone, colle spéciale. Par contre il faut de la patience et beaucoup de concentration afin de ne pas, dans la précipitation, abîmer encore plus le HP, un coup de cutter dans la membrane ça fait désordre.
La première chose à faire, c' est de préparer la place de travail, la propreté est de rigueur.
 
Avant de commencer la dépose de la suspension défectueuse, il y a une opération importante à entreprendre. Il faut absolument trouver un dispositif qui maintienne la membrane centrée. C'est facile à comprendre, si on libère de la membrane le peu de suspension qui lui reste  elle va se promener comme bon lui semble. Alors ça, ce n'est pas bon du tout, la bobine mobile du HP va frotter et si elle frotte c'est foutu, le HP est HS.
Pas de panique, chaque problème a sa solution.
( On peut agrandir les photos , en cliquant dessus. )

P2130553a

Voici à quoi ressemble un HP âgé de 18 ans, la suspension est totalement dégradée

P2130556a
 
Première opération, on retourne le HP sur la table de travail, avec des petits morceaux de polystyrène on maintient la membrane dans la position où elle se trouve. Pour ce faire, on vient légèrement en contact avec la membrane, sans forcer, en même temps le polystyrène doit prendre appui sur le châssis. Ces éléments de polystyrène sont maintenus sur le châssis avec de la bande adhésive. On effectue la même opération avec d' autres petits morceaux, au moins trois au total, quatre c'est encore mieux. De cette façon la membrane reste centrée, elle ne pourra plus bouger de cette position ...à moins de le faire exprès.

P2130559a

A partir de maintenant on peut retourner le HP, la membrane cette fois ci vers le haut, et enlever l' ancienne suspension. La membrane se maintient d'elle même, on peut à présent retirer le " gasket ", c'est le joint de montage. Attention, le tournevis est utile mais peut être très dangereux pour la membrane , ces deux là ne s'aiment pas du tout, ça compte aussi pour le cutter.
Ce travail est méticuleux, ne le faites surtout pas faire par une personne qui souffre de la maladie de Parkinson...je me comprends !!

P2130560a

Maintenant que toute la vieille suspension est retirée il faut nettoyer le saladier-châssis et enlever autant que possible l'ancienne colle, sans oublier bien sûr celle sur le bord de la membrane . Avec le cutter on gratte le reste de mousse qui colle encore. En imbibant un coton tige d'alcool on essaie de faire plus propre que propre. Il est possible de faire la même chose avec de l' acétone mais il faut s'assurer avant tout que ce produit soit bien compatible avec le support de ce que l'on veut éliminer...je pense être clair !
 
 Voilà, on mérite bien une petite pause pour souffler.... le moins dur est fait !..  .  C' est à ce moment précis  que l'on va reconnaître les plus calmes d'entre nous, c' est l'opération délicate du collage qui va disqualifier les moins zen et les moins méticuleux

P2130554a

Sur le champ opératoire se trouvent la nouvelle suspension et la colle spéciale HP.

Suspension 2

Suspension 1

Manipulation suivante, il faut poser la suspension neuve à la place de l'ancienne, on vérifie que c'est bien la bonne référence et qu' elle se positionne bien.
Avec le bec du petit flacon de colle on écarte légèrement la suspension de la membrane, on dépose un filet de la colle spéciale sur la partie de la suspension qui viendra se coller sur le cône. Dans le cas du HP Fostex la suspension doit être collée sous la membrane et non par dessus.Cette manoeuvre est délicate car le cordon de colle doit être homogène. Par chance on peut prendre légèrement appui sur le bord de la membrane qui servira de guide, cela minimise les tremblements. Pour éviter de faire tourner le HP sur lui même avec la seule main qu'il nous reste, je vous suggère fortement de pouvoir circuler librement autour du plan de travail...oui, le filet de colle fait le tour de la suspension et vous avec...attention aux choses qui traînent au sol car vos deux yeux seront à ce moment là rivés sur le cordon de colle. Un bon éclairage et une main très calme sont nécessaires pour en arriver à bout.
 
Voilà, ça c'est fait , il ne nous reste que peu de temps, ça ne colle pas de suite mais ça ne saurait tarder. On doit s'assurer que la suspension reste bien centrée avec la membrane,  il est encore possible de corriger une petite erreur. Je vous promets que vous allez faire plusieurs tours de votre plan de travail, évitez les pantoufles, une bonne paire de basket de marque rodée est fortement conseillée !!..attention aux ampoules aux pieds!!.
On fait et refait le tour du HP, comme du plan de travail, la colle commence à prendre, on ajuste, on presse, on vérifie le centrage, bref on n'arrête pas. Il est possible de placer entre le saladier et la suspension une petite planchette rigide de 2 à 3 cm de large sur laquelle on peut prendre appui pour presser la partie de la suspension à coller contre la membrane. Cette petite planchette fera le voyage avec vous tout autour du HP, .....on se sent moins seul !!
 
Quand vous jugez que tout est Ok et que le travail n'est pas trop salopé par cette colle qui tire des fils dans tous les sens, vous pourrez  vous asseoir pour une bonne heure de récupération. Le plus gros est fait, le reste c'est de la rigolade.
Avant de coller la partie de la suspension sur le bord du saladier, assurez vous que l'opération précédente était un franc succès , c'est à dire que la membrane et la suspension collent bien.
 
A présent on soulève délicatement la suspension qui repose librement sur le bord du saladier, on y met un généreux cordon de colle, en même temps on presse la suspension sur le saladier pour étaler la colle. Comme précédemment il faut faire le tour du HP, mais pour cette manipulation il est possible cette fois ci de faire tourner le HP sur lui même,... des tours de table, on en a assez faits  !!
Il ne reste plus qu'à coller les joints " gasket ", il suffit pour cela de remettre une couche de colle sur le dessus de la suspension ainsi que la partie du saladier qui n'est pas complètement couverte par cette suspension. Pour terminer cette rénovation il ne reste plus qu' à placer les joints là où ils doivent se trouver, on presse, on attend que la colle prenne et pour  finir on retourne le HP sur le plan de travail, le poids du HP va maintenir les joints sous pression...à cet instant précis, la vôtre se relâche !

P2140562a

 Voilà c'est fini...vous en avez pour 15 ans....une heure de travail, sans compter les pauses collage...économie faite, 550 - 16 = 534 Euros..... ah si j'étais payé à ce tarif horaire !
 
 Conclusion, c'est ma première rénovation, je suis très satisfait de mon travail et  fin prêt pour la prochaine....mais pas demain !!
 
  Tout est OK, le haut-parleur Fostex FW 405 fonctionne comme s' il avait 15 ans de moins...ouf !........ bon courage.

Partager cet article

Repost 0
Published by richard-68 - dans Audio
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de richard 68
  • : construction d'un caisson de basse Construction d'un Autogire rc Ensemble home cinéma Suspension haut-parleur Thermomètre à affichage géant Chauffage solaire pour piscine Faire des photos en 3D Construction d'une visionneuse 3D pour écran d'ordinateur. Visionneuse 3D à 2 écrans LCD de 7 pouces Faire des photos en 3D Construction d'un garage. Construction d'un vidéo-projecteur. Construction d'un abri à bois. Construction d'un Tricoptère Construction d'une sarbacane
  • Contact

Recherche

Liens